Bizz en croisade pour le bio

La directrice générale, Émilie Boivin, et le propriétaire,... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La directrice générale, Émilie Boivin, et le propriétaire, Denis Gilbert, du magasin d'alimentation saine Bizz.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le propriétaire du magasin d'alimentation saine Bizz, Denis Gilbert, souhaite que la marche qu'il veut réaliser entre Saguenay et Montréal mette au grand jour les enjeux entourant le biologique.

Dans l'édition de vendredi du Quotidien, on annonçait que les propriétaires du magasin ont créé la Grande marche Bizz, dans le but de marcher les 550 kilomètres qui séparent Saguenay et Montréal en 25 jours. De cette façon, ils espèrent amasser 25 000 $ pour payer l'amende imposée pour avoir réemballé et étiqueté des produits certifiés biologiques sans avoir les certifications nécessaires.

Denis Gilbert, rencontré lundi en compagnie de la directrice générale de Bizz, Émilie Boivin, avoue que son objectif va un peu plus loin.

Au cours des 25 jours de marche, Denis Gilbert rencontrera différents producteurs et distributeurs de produits biologiques pour entendre leurs remarques et suggestions sur le marché biologique. Le mémoire sera ensuite déposé au ministre de l'Agriculture.

« Ils vont me donner leurs commentaires sur ce qu'on devrait faire pour améliorer le développement du marché », explique le propriétaire. 

Toutefois, le but premier reste d'aller déposer un chèque symbolique en main propre au Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV). 

« Ce qui est vraiment symbolique, c'est que sur le chemin pour aller au CARTV, il y a les Aliments Bercy, ajoute M. Gilbert. C'est le principal fournisseur de fruits et légumes biologiques au Québec et ce sont les légumes qu'on a achetés à cet endroit qui ont été ''accusés''. »

« Ça permet de faire une réflexion collective sur l'évènement. Le CARTV doit rendre des comptes sur ce qui s'est passé », poursuit Mme Boivin.

Un organisme à but non lucratif, le Comité valorisation bio, a aussi été créé. Il a comme mission d'aider les petites entreprises comme Bizz pour qu'elles ne se retrouvent pas dans la même situation, et fera la promotion d'une deuxième édition de la Grande marche Bizz.

M. Gilbert et Mme Boivin invitent la population à participer à la marche, principalement au départ, qui aura lieu le 20 août, au magasin Bizz, et à l'arrivée, chez CARTV le 13 septembre. Les contributions sont volontaires et une page gofundme.com a été créée. Lundi, 125 $ avaient été amassés. Ils s'ajoutent aux quelque 2000 $ que des citoyens ont donnés à M. Gilbert et Mme Boivin.

La Grande marche Bizz a été créée à la suite de l'appui que la population a démontré envers le magasin à la suite des procédures judiciaires. 

« Les gens ont toujours été en notre faveur. Ils croyaient que les amendes qui nous ont été imposées étaient vraiment exagérées »

« Il y a pas mal de personnes qui nous ont proposé, depuis un an et demi, de nous aider à payer nos amendes. Elles voulaient nous donner de l'argent, mais on n'était pas à l'aise de l'accepter. Donc la marche nous permet de le redonner, parce qu'en faisant la marche, on fait la promotion du bio », ajoute Émilie Boivin.

Pour remercier les donateurs, un souper biologique sera organisé le 22 septembre, quelques jours après le retour de Montréal. Denis Gilbert et Émilie Boivin vont également lancer une capsule vidéo dans les prochains jours pour donner de plus amples informations sur la campagne de financement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer