Cols du Fjord: la barre est haute pour 2017

Les participants des Cols du Fjord ont parcouru... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Les participants des Cols du Fjord ont parcouru environ 330 kilomètres au cours des trois derniers jours.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'organisation des Cols du Fjord a fêté en grand son dixième anniversaire. La nouvelle édition de l'événement cycliste, qui s'est conclue dimanche après trois jours de vélo autour du Saguenay en passant par Charlevoix et Tadoussac, a connu un succès sur toute la ligne. La barre est maintenant haute pour l'an prochain.

Les 56 participants, soit environ le double de l'édition 2015, étaient unanimes. Les services offerts étaient parfaitement adaptés pour que tout un chacun y trouve son compte. Outre le fait de rouler 330 kilomètres et plus en l'espace de trois jours, les cyclistes n'avaient rien à s'occuper. L'équipe de bénévoles n'a pas manqué de s'assurer à ce que personne ne manque de rien.

«J'ai demandé aux gens s'ils avaient des commentaires négatifs ou encore des choses qu'on pourrait améliorer, mais jusqu'à maintenant, il n'y en a pas, a fait valoir l'un des organisateurs des Cols du Fjord, Éric Larouche. Ils nous disent que chaque année, le niveau de l'organisation augmente. Il règne un environnement familial tout au long de la fin de semaine et tout le monde apprécie.»

Alors que l'été fait présentement grincer les dents de plusieurs vacanciers, les trois derniers jours ont laissé un répit aux cyclistes.

«La température a été de notre côté, a convenu Éric Larouche. Il a fait très chaud vendredi, mais par contre, les participants ont bien géré la situation. On n'a eu qu'un seul cas de déshydratation, ce qui est peu dans les circonstances.»

Dimanche, tous les participants ont reçu un certificat de reconnaissance, attestant qu'ils avaient complété l'exigeant parcours. Cette petite attention fut appréciée. Comme rien n'est parfait, l'organisation cherche maintenant à rehausser la barre pour les éditions futures.

«On peut améliorer les ravitaillements et on peut peut-être améliorer les activités à la fin de chaque étape afin que ce soit plus structuré, a poursuivi Éric Larouche. On est encore au stade de la réflexion, mais on pourrait trouver une façon de faire participer les municipalités pour qu'elles nous fassent découvrir leur coin de pays. À plus petite échelle, on pourrait vivre ce qui se fait au Grand Défi Pierre Lavoie, c'est-à-dire que les gens nous accueillent à chaque endroit qu'on s'arrête. Il y a sûrement une façon de stimuler le tout, de façon à ce que les cyclistes découvrent les différentes municipalités de notre région.»

Les inscriptions pour l'édition 2017 des Cols du Fjord devraient être ouvertes dès la semaine prochaine. Éric Larouche invite les gens intéressés à y participer à s'inscrire rapidement, dans le but que tous les détails de logistique, particulièrement dans le cas de l'hébergement, soient rapidement réglés.

«Pour être capable de livrer le meilleur niveau de qualité possible, on ne peut pas dépasser la centaine de participants», a poursuivi le co-organisateur des Cols, l'autre étant Philippe Gagnon. Ce dernier était toutefois absent puisqu'il se retrouve aux Jeux olympiques de Rio, étant affecté au transport de la délégation canadienne.

«Le plus important, c'est que les gens s'inscrivent tôt, a mentionné Éric Larouche. La logistique d'hébergement est passablement complexe et on doit organiser le tout assez vite.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer