240 heures pour 5,65$ de fromage

Mario Nepton devra réaliser 240 heures de travaux communautaires pour avoir... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Mario Nepton devra réaliser 240 heures de travaux communautaires pour avoir volé 5,65$ de fromage. Ce sont ses nombreux antécédents judiciaires qui ont poussé le juge Jean-Paul Aubin à opter pour le maximum d'heures de travaux bénévoles en guise de sentence.

«Espérons que le fromage va mettre un terme à votre feuille de route», a lancé le juge Aubin, vendredi, lorsqu'il avait Mario Nepton devant lui. «5,65$ de fromage, qu'est-ce qu'il vous a pris?», a ajouté le juge.

«Je ne sais pas. En plus, en sortant du magasin, j'ai pogné un ticket!», a répondu l'accusé.

Mario Nepton a une longue feuille de route, notamment pour des antécédents de vols et de bris de probation. L'homme a également dû purger des peines de prison.

«Ce n'est pas le montant du vol qu'il faut regarder. Le problème, c'est que monsieur n'a jamais compris», a fait valoir le procureur de la Couronne, Me Jean-Sébastien Lebel, précisant que le maximum d'heures de travaux communautaires était nécessaire pour que l'individu ait sa leçon.

Mario Nepton a promis qu'il se «tenait maintenant tranquille» et qu'il n'allait plus au magasin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer