Gaudreault somme Québec d'intervenir

Sylvain Gaudreault affirme que le premier ministre Philippe... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Sylvain Gaudreault affirme que le premier ministre Philippe Couillard a abandonné le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le chef par intérim du Parti québécois et député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, somme le gouvernement du Québec d'intervenir dans le dossier d'expansion de l'Aluminerie Arvida de Rio Tinto et de doter la région d'une politique industrielle claire. Selon lui, le premier ministre Philippe Couillard a abandonné le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Sylvain Gaudreault a suivi les dernières nouvelles concernant la possible implantation de la technologie AP60 dans la troisième phase d'expansion de l'Aluminerie Alouette de Sept-Îles, alors qu'il était à l'extérieur du pays.

Plus tôt cette semaine, le président du syndicat de l'Aluminerie d'Arvida, Alain Gagnon, affirmait que la région avait été utilisée par Rio Tinto, alors que le maire de Saguenay, Jean Tremblay, déplorait que la technologie AP60 ne soit pas implantée à grande échelle ici en premier. Vendredi, Sylvain Gaudreault est sorti de ses vacances pour réagir.

«Le premier constat, c'est que Philippe Couillard a abandonné la région en n'adoptant pas de politique industrielle claire. Et cette nouvelle est la preuve qu'il n'y a pas eu de véritable sommet économique en juin 2015. Ce n'était qu'un show boucane», a affirmé le député de Jonquière, qui demande maintenant au gouvernement de fixer des conditions d'investissements régionaux à Rio Tinto. «Nous saurions où l'on va avec une politique industrielle. Et elle est où, la concertation régionale? Avec l'abolition des Conférences régionales des élus par le gouvernement, on ne sait plus ce que la région pense», a indiqué Sylvain Gaudreault.

Explication de Rio Tinto

De plus, le député déplore l'absence d'explication de Rio Tinto. «La compagnie dit que le contexte n'est actuellement pas favorable pour les investissements au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Je veux bien le croire, mais j'aimerais savoir quelle est la différence avec la Côte-Nord. Ce serait le temps que la compagnie nous explique la situation», a ajouté le député.p

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer