Redécoupage électoral : la population consultée

Le maire Jean Tremblay a expliqué qu'après l'avis... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le maire Jean Tremblay a expliqué qu'après l'avis d'intention, la tenue d'une commission parlementaire et l'adoption de la loi privée no 19, le redécoupage de la carte électorale de Saguenay fera l'objet d'un avis public le 9 août prochain.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Le conseil municipal a franchi une première étape, lundi midi, en vue du redécoupage de la carte électorale alors qu'un avis de motion a été adopté.

Josée Néron... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Josée Néron

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Le maire Jean Tremblay a expliqué qu'après l'avis d'intention, la tenue d'une commission parlementaire et l'adoption de la loi privée no 19, le redécoupage ferait l'objet d'un avis public le 9 août prochain. Les citoyens pourront donner leur avis jusqu'au 24 août prochain pour suggérer des modifications à la proposition. Les registres seront ouverts et il faudra la signature de 500 citoyens d'ici au 14 septembre pour forcer la tenue d'une audience publique avec ou sans modifications. Malgré le cumul de 500 signatures, le maire Tremblay a mentionné que la proposition de carte électorale ne serait pas rejetée.

Avec 48 020 électeurs, Jonquière comptera six districts variant de 7598 à 8215 citoyens. Chicoutimi, avec 53 390 électeurs, comptera le même nombre de districts. Le moins populeux aura 8034 électeurs tandis que le district 12, le plus élevé, cumule 9436 électeurs en lice. Les districts de La Baie compteront respectivement 4584, 5353 et 4774 électeurs.

Il a rappelé que la décision de maintenir trois districts à La Baie et de maintenir un tel écart est justifiée par la nécessité de maintenir actif un arrondissement qui ne pourrait fonctionner s'il n'y avait que deux élus seulement.

Tel qu'exprimé dans Le Quotidien de samedi dernier, la chef de l'opposition Josée Néron et la conseillère Christine Boivin se sont prononcées contre le projet d'avis de motion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer