Le temps maussade aide la prévention des feux de forêts

Le temps frais et pluvieux de juillet a... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le temps frais et pluvieux de juillet a été favorable à la Sopfeu.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le temps frais et pluvieux de juillet a été favorable à la Sopfeu, car les équipes de pompiers de Roberval n'ont eu à combattre que 18 incendies qui ont détruit 33,8 hectares de forêts.

C'est beaucoup moins que la normale en nombre d'incendies, mais surtout, en nombre d'hectares détruits puisqu'au cours des 10 dernières années, 26 incendies font rage en moyenne en juillet, touchant 8144 hectares de forêts.

Ces chiffres se reflètent pour l'ensemble de 2016 puisque depuis le début de la saison des feux, la base de Roberval a combattu 171 feux qui ont touché 123,9 hectares alors qu'à pareille date, la moyenne est de 176 feux affectant 50 249 hectares pour les 10 dernières années.

Seule ombre au tableau cette année, c'est que 12 des 18 incendies de juillet, soit les deux-tiers, sont attribuables à la négligence humaine (cigarette mal éteinte, feux de camp mal éteints ou brûlage de rebuts).

C'est pourquoi l'organisme rappelle que l'été n'est pas fini et que les règles de prudence s'appliquent, un message qui s'adresse particulièrement aux cueilleurs de petits fruits qui envahissent actuellement le territoire forestier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer