Un record d'achalandage pour l'Exposition agricole

La petite ferme demeure l'un des attraits les... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La petite ferme demeure l'un des attraits les plus populaires pour les familles.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Après quelques années de «vaches maigres», la 96e édition de l'Exposition agricole de Chicoutimi fracasse des records d'achalandage. L'événement, qui se tenait au centre Georges-Vézina, a attiré des milliers de visiteurs depuis son ouverture, mercredi. Louis-Joseph Jean, directeur de l'exposition, ne serait pas surpris d'avoir accueilli plus de 45 000 personnes sur le site.

L'édition 2016 a été notamment marquée par les... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

L'édition 2016 a été notamment marquée par les spectacles équestres.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Émilie Parent s'est sucré le bec, dimanche, à... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 3.1

Agrandir

Émilie Parent s'est sucré le bec, dimanche, à l'Exposition agricole. 

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

«Cette année, on parle d'un succès incroyable. Il y a eu des gens tout le temps depuis le début. Mercredi soir, il faisait moins beau, mais on a eu quand même du monde. À partir de jeudi toutefois, on a dépassé les 10 000 personnes par jour. C'est du jamais-vu. Et ça fait du bien. Car les dernières années n'ont pas été favorables à notre événement. La météo n'était pas de notre côté et les bénévoles étaient un peu démotivés par ça. Mais après cette édition, on est gonflé à bloc pour la 97e édition», exprime M. Jean, qui estime l'achalandage en se basant notamment sur la vente de billets pour les manèges.

Le secret de ce succès réside dans la diversité d'attractions sur le site. L'édition 2016 a présenté plus d'activités que par les années passées. Les manèges et les spectacles équestres continuent de susciter l'engouement de la population. Mais l'organisation insiste également sur son volet éducatif. 

Les jeunes peuvent apprendre à traire une vache et des pancartes informatives sur les rouages de l'agriculture sont affichées à plusieurs endroits.

«Notre exposition se veut de plus en plus éducative pour le milieu urbain. On veut que les gens soient sensibilisés sur l'importance de l'agriculture. Parce que ce n'est pas tout le monde qui a déjà visité une ferme ou qui a des connaissances sur ce milieu», indique M. Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer