PFR dépose ses plans

Karl Blackburn, porte-parole de PFR, insiste sur l'importance... (Photo courtoisie)

Agrandir

Karl Blackburn, porte-parole de PFR, insiste sur l'importance que l'entreprise voue à la sécurité de ses travailleurs.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Produits forestiers Résolu (PFR) a déposé auprès du gouvernement du Québec les plans et devis nécessaires aux travaux de modification de la structure de la digue no 2 du lac Ha! Ha! sur le territoire de Ferland-et-Boilleau.

Le barrage, propriété de PFR, initialement conçu pour l'emmagasinement des eaux pour la production hydroélectrique, a désormais pour unique vocation de maintenir le plan d'eau. Le talus en amont de la digue, d'une longueur de 136 mètres, nécessite des travaux de mise aux normes visant à assurer la sécurité de l'ouvrage. Les travaux consistent à stabiliser le talus par l'ajout d'une berme en enrochement. Cette berme prendra assise sur une partie du lac Ha! Ha! , propriété du domaine public.

Karl Blackburn, porte-parole de PFR, explique qu'il s'agit de travaux mineurs de mises aux normes qui ne nécessiteront qu'environ une semaine de travail.

Selon les données provenant du Centre d'expertise hydrique du Québec, le barrage de classe B érigé en 1997 est d'une hauteur de 4,4 mètres. Il a une capacité de retenue de 24,7 millions de mètres cubes de sorte que les niveaux de conséquence en cas de rupture sont identifiés comme étant très importants.

Plusieurs se souviendront qu'en 1996, la rivière Ha! Ha! et les eaux de crues amplifiées par la rupture de l'une des digues du réservoir Ha! Ha! ont causé des dommages considérables sur toute la vallée de la rivière.

Des dommages très importants avaient été causés à Saint-Alexis-de-Grande-Baie, notamment sur le chemin de la Rivière et la rue Mgr-Dufour. Un total de 62 bâtiments résidentiels, 15 chalets, 10 commerces et deux centres de services ont complètement disparu tandis que 15 autres bâtiments ont été considérés comme une perte totale. Des installations de Stone Consolidated avaient été endommagées, dont une prise d'eau ainsi qu'une conduite d'amenée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer