L'édition la plus courue pour le Festival des bières du monde

Le Festival des bières du monde de Saguenay... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le Festival des bières du monde de Saguenay a connu sa meilleure édition.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À sa huitième année de présentation, le Festival des bières du monde de Saguenay a connu sa meilleure édition en attirant plus de 90 000 personnes sur la Zone portuaire, aux stands et lors des spectacles, selon l'organisation. La popularité grandissante de l'événement obligera les responsables à revoir son emplacement pour l'année prochaine.

Pierre Bouchard, directeur du Marché centre-ville de Chicoutimi,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Pierre Bouchard, directeur du Marché centre-ville de Chicoutimi, présentateur du Festival des bières du monde de Saguenay pose ici avec le directeur de l'événement, Robert Hakim.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Cette édition a même représenté le plus grand défi logistique en carrière pour son directeur Robert Hakim, qui compte de nombreuses années d'expérience en organisation et en gestion d'événements.

«C'est un record absolu, a-t-il souligné, rencontré lors de la dernière journée du festival. Seulement la journée de samedi, ça représentait toute notre édition précédente.» Le temps a été idéal pour ce type d'événement: nuageux et chaud, a-t-il ajouté.

Les spectacles proposés ont aussi attiré les foules, avec en tête d'affiche Billy Talent et Éric Lapointe, qui ont attiré respectivement plus de 11 600 spectateurs et 4500 fans.

«Notre but est de proposer une expérience globale: bonne bière, bonne musique et bonne bouffe, et nous voulons poursuivre dans cette direction.» Le volet spectacle n'ira certainement pas en diminuant, a-t-il assuré.

Expansion

L'événement qui comptait 65 exposants et une aire de restauration doublée devra cependant réfléchir à son expansion. En huit ans, le budget de l'événement a quadruplé. Maintenant, le festival manque de place.

«On devra se demander honnêtement: est-ce que l'on peut rester ici? a lancé le promoteur. C'est convivial, le site est extraordinaire, mais on manque déjà de place et il faudra s'asseoir avec la Zone portuaire et la Ville pour évaluer la situation.» Une expansion à d'autres endroits du Vieux-Port de Chicoutimi, sur la pelouse, ou sur la promenade sur le bord de l'eau pourrait être une option.

Le directeur n'est pas fermé à l'idée d'étendre le festival à d'autres sites au centre-ville de Chicoutimi et se dit ouvert à en discuter avec l'Association des centres-villes de Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer