Inondations à Saint-Fulgence: une journée intensive de travaux

Des équipes géotechniques étaient sur le terrain, samedi,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Des équipes géotechniques étaient sur le terrain, samedi, afin de contrôler les ruisseaux et la rivière et de faciliter l'accès aux maisons des résidents. Les travaux se poursuivront au début de la semaine prochaine.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des experts en mouvements du sol du gouvernement et des conseillers en sécurité civile ont passé une partie de la journée, samedi, au rang Saint-Joseph à Saint-Fulgence, pour effectuer des travaux autour des glissements de terrain, survenus vendredi.

Toute la journée, les spécialistes ont arpenté l'endroit afin de déterminer s'il restait un danger pour les habitants et s'il y avait un risque qu'un autre glissement ait lieu.

« Les équipes géotechniques ont fait les premières analyses et ont posé un premier diagnostic sur les mouvements du sol qui sera fourni à la municipalité », explique la directrice régionale par intérim de la Sécurité civile, France-Sylvie Loiselle.

Le pont qui reliait le terrain d'une des... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Le pont qui reliait le terrain d'une des résidences à la route a été complètement détruit par la rivière la Loutre, lorsque le débit de celle-ci s'est accéléré. Un ponton temporaire a été aménagé pour le moment.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Les fortes pluies des derniers jours ont causé... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 2.1

Agrandir

Les fortes pluies des derniers jours ont causé deux glissements de terrain sur le rang Saint-Joseph à Saint-Fulgence, vendredi. Quatre maisons ont été évacuées de manière préventive, mais les habitants ont pu retourner chez eux samedi.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

En fin d'après-midi, les habitants des quatre résidences qui avaient été évacuées ont finalement pu rejoindre leur maison. Les travaux ne sont toutefois pas terminés. Ils se poursuivront au début de la semaine prochaine.

« Toute la journée, les experts ont creusé sur le bord des ruisseaux et ils ont vraiment bien nettoyé la rivière, explique l'une des résidentes, Linda Simard. Ils ont vraiment travaillé fort. »

La dame lève son chapeau aux représentants de la sécurité civile, qui ont bien répondu aux besoins des citoyens, selon elle : « Ils ont vraiment été là pour nous. Que ce soit pour le soutien qu'ils nous ont apporté, les renseignements qu'ils nous ont donnés, et la vitesse de réaction, je leur donne 10/10! »

Sa maison, située au bord de la rivière la Loutre, a été coupée de la route lorsque le débit de la rivière s'est accéléré et qu'elle a gonflé, à la suite du glissement de terrain. « Notre pont a été complètement arraché. C'est ça qui reliait notre terrain à la route. On a aussi eu un refoulement de notre fosse septique, alors il y a vraiment une mauvaise senteur », raconte-t-elle.

Mme Simard ajoute qu'il s'agit « d'un coup dur » et qu'elle se sent « retirée du monde ». 

« J'aimais vraiment ma petite rivière, mentionne-t-elle. Mais maintenant, je l'aime un peu moins. C'est certain qu'il y a eu des analyses, mais on ne peut pas savoir quand la nature va se défouler. On ne peut pas faire grand-chose si ça se reproduit. Le danger va toujours être là. »

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Saguenay a été la proie de beaucoup de pluie, entraînant deux glissements de terrain à Saint-Fulgence, des inondations de maisons et la fermeture de quelques ponts à Saint-Honoré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer