Le Carré Davis en transformation

Le promoteur Marc St-Gelais (à gauche) et le... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Le promoteur Marc St-Gelais (à gauche) et le conseiller municipal Carl Dufour (à droite) ont levé le voile sur un projet de 4 millions $ qui modifiera le visage du Carré Davis. Ils sont ici accompagnés de la directrice et de la vice-présidente de la Corporation du centre-ville d'Arvida, Marie-France Bergeron et Émilie Gauthier, du gestionnaire de projet Sylvain Bolduc et des propriétaires d'Intersport Davis, Isabelle Boily et Marc Nadeau.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le visage du Carré Davis, à Arvida, sera modifié de façon significative au cours des prochaines semaines. L'homme d'affaires Marc Saint-Gelais a acquis l'immeuble où se trouve actuellement le Cabaret JR. Érigé en 1926, l'édifice, communément appelé le «Bloc A», sera complètement rénové et retrouvera son cachet d'origine.

Le projet global touche plusieurs commerces et nécessite un investissement d'environ 4 millions$.

La rénovation annoncée de la bibliothèque d'Arvida, elle aussi située dans une bâtisse patrimoniale où a également pignon sur rue le commerce Intersport Davis, a été l'élément déclencheur dans ce dossier. La restauration de la succursale provoque un effet domino qui se fera sentir jusqu'au boulevard du Royaume, où déménagera le JR.

Ce bâtiment construit en 1940 et surnommé «Bloc... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

Ce bâtiment construit en 1940 et surnommé «Bloc A» abritait autrefois le commerce E-M Store. Les citoyens d'Arvida se souviendront également de l'ancien supermarché Provigo. La bâtisse retrouvera bientôt son cachet d'antan et logera le commerce Intersport Davis. Dix logements de quatre pièces et demie seront aménagés à l'étage.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

La partie de droite de l'immeuble du boulevard... (Photo courtoisie) - image 3.1

Agrandir

La partie de droite de l'immeuble du boulevard Mellon abritait autrefois le magasin E-M Store, comme en témoigne cette photographie publiée dans le journal Le Lingot en 1943. C.-E. Tremblay, le père du maire de Saguenay, Jean Tremblay, est celui qui tient le fanion, à droite.

Photo courtoisie

Au départ, la Ville planchait sur un projet d'environ 3 millions$ pour la bibliothèque, mais les plans ont été modifiés plusieurs fois en cours de route. Les esquisses finales prévoient l'occupation entière du bâtiment, pour une facture totale de 5 millions$. 

Pour que la restauration de l'immeuble puisse se réaliser, le départ d'Intersport Davis est nécessaire.

Ses propriétaires, Marc Nadeau et Isabelle Boily, tenaient toutefois à demeurer au centre-ville d'Arvida, où le commerce accueille la clientèle depuis plus de 30 ans. Parallèlement à la bibliothèque, il était question de retaper l'immeuble du JR, devenu vétuste. Le propriétaire du bar, Serge Gilbert, a évalué la possibilité d'acheter l'édifice, mais trop de rénovations étaient requises. La Ville a elle aussi mené ses propres analyses du bâtiment, avant de décider qu'elle ne l'achèterait pas.

D'autres promoteurs se sont montrés intéressés, mais comme l'explique le conseiller municipal du secteur, Carl Dufour, aucun projet ne cadrait avec la vocation patrimoniale et historique que s'est donnée le centre-ville de l'ancienne cité du métal gris. 

«Le plus dur, ce n'est pas de développer le secteur, c'est d'amener les promoteurs à développer dans le respect du patrimoine», note l'échevin. Carl Dufour voulait absolument préserver le «Bloc A», où logeait autrefois le commerce E-M Store (Épicerie-Market). Le magasin a déjà appartenu au père de l'actuel maire de Saguenay, Jean Tremblay.

Entente

Marc Saint-Gelais est entré en scène. Des discussions ont eu lieu entre lui et la division économique de Promotion Saguenay. Les pourparlers se sont conclus par une entente, laquelle s'est également montrée intéressante pour les propriétaires d'Intersport Davis. 

«J'ai dit à Marc (Nadeau) qu'il fallait qu'il s'en vienne ici (au 1942 Mellon). Intersport était la pierre angulaire du projet», explique l'Arvidien d'origine, qui a à coeur le développement du Carré Davis.

Marc Nadeau et Isabelle Boily déménageront donc leur commerce dans le bâtiment rénové du boulevard Mellon. L'ouverture est prévue pour novembre. La superficie de la boutique passera de 4000 à 7500 pieds carrés, avec un entrepôt au sous-sol. La succursale d'Arvida deviendra la deuxième au Québec, après Amos, à épouser le nouveau concept de magasins de la chaîne. 

«Les commerçants du centre-ville ont tous des commerces de destination. Pour moi, il n'était pas question de m'en aller dans un centre d'achats», pointe Marc Nadeau, qui s'est avéré fin négociateur dans ce dossier, aux dires de Marc St-Gelais.

Le JR aura une toute nouvelle bâtisse

Le Cabaret JR aura désormais pignon sur rue... (Photo courtoisie) - image 9.0

Agrandir

Le Cabaret JR aura désormais pignon sur rue sur le boulevard du Royaume. L'ouverture est prévue pour septembre.

Photo courtoisie

Incendié en 2008, l'ancien restaurant Bobbie portait ombrage... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 9.1

Agrandir

Incendié en 2008, l'ancien restaurant Bobbie portait ombrage au paysage d'Arvida. L'entreprise de Marc Saint-Gelais s'en est portée acquéreur. L'immeuble sera entièrement rénové et accueillera le Cabaret JR dès septembre

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Deux chantiers majeurs sont en cours à Arvida, impliquant une cinquantaine de travailleurs.

Sur le boulevard Mellon, des travaux de démolition et de décontamination ont été amorcés il y a quelques jours dans l'immeuble où se trouvait autrefois le supermarché Provigo (le JR est au sous-sol). À partir de novembre, Intersport occupera le rez-de-chaussée, tandis que dix appartements 4 1/2 seront aménagés à l'étage. L'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay en louera six. L'entreprise dirigée par Marc Saint-Gelais et son partenaire Sylvain Bolduc, Les Immeubles MCJR, mettront quatre logements à la disposition de particuliers.

Trois projets en un

Incendié en 2008, l'ancien restaurant Bobbie a aussi été acquis par l'entreprise de Marc St-Gelais. Le Cabaret JR y déménagera ses pénates autour du 1er septembre.

«On a enlevé tout ce qui était brûlé. On garde l'architecture et on a appliqué un produit désinfectant. Tout le reste sera neuf. Les fenêtres avant seront entièrement opaques et l'entrée sera située à l'arrière du bâtiment», résume Sylvain Bolduc, qui agit comme chargé de projet.

Carl Dufour est heureux que ce dossier se concrétise enfin. Le projet, dans son ensemble, a été compliqué par les modifications requises à l'actuel schéma d'urbanisme de l'arrondissement de Jonquière, puisque le règlement de zonage ne permettait pas l'implantation d'un bar de danseuses nues sur le boulevard du Royaume.

Les promoteurs ont également acquis une maison qui se trouve derrière l'ancien restaurant. Elle sera rénovée pour accueillir les gardiens de sécurité du JR et son service de conciergerie. Le Club de motoneiges du Saguenay élira également domicile dans un immeuble neuf construit à cet endroit, qui est considéré comme un lieu stratégique pour les amateurs du loisir hivernal.

La Corporation du centre-ville d'Arvida jubile

La Corporation du centre-ville d'Arvida se réjouit de ce qui s'annonce pour le Carré Davis.

La directrice, Marie-France Bergeron, souligne que la rénovation du Bloc A, conjuguée à la restauration de la bibliothèque municipale, officialisera le caractère patrimonial du quartier Sainte-Thérèse.

La vice-présidente de l'organisme et propriétaire de la boutique Marie-Josée, Émilie Gauthier, est elle aussi ravie de voir que le Carré Davis est en voie de devenir l'un des lieux phares de Saguenay.

«Il nous manque juste une SAQ pour que ce soit parfait!», lance Émilie Gauthier. Elle fait référence à une pétition acheminée à la direction de la société d'État, réclamant une succursale au Carré Davis.

Le conseiller Dufour dresse pour sa part un lien direct entre le tourisme des croisières et son secteur. Il souligne que l'ancienne ville d'Arthur Vining Davis est en voie de devenir un incontournable pour les visiteurs internationaux qui débarquent à La Baie et qui souhaitent découvrir la genèse d'Arvida.

Détails financiers du projet

  • Investissement immobilier : 700 000$
  • Restauration du 1942 Mellon : 1,8 million $
  • Implantation du Cabaret JR dans l'ancien Bobbie : 800 000$
  • Rénovation d'une maison derrière l'ancien Bobbie : 200 000$
  • Construction du siège social du Club de motoneige du Saguenay : 380 000$
  • Investissement privé (Intersport Davis) : 700 000$
  • Investissement privé (Cabaret JR) : 150 000$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer