Le rapport se fait attendre

Le Quotidien a logé en avril une demande... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le Quotidien a logé en avril une demande en vertu de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics afin d'obtenir les résultats d'opérations visant à faire le décompte des populations de caribou forestier. Des documents n'ont toujours pas été publiés.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le bureau du sous-ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs refuse toujours de dévoiler les résultats de cinq opérations de survol en hélicoptère de territoires forestiers pendant lesquels les biologistes et techniciens ont procédé au décompte des populations de caribou forestier pour la région du Nord-du-Québec (Broadback) et de la Côte-Nord. Certains de ces documents sont pourtant entre les mains de groupes comme la Société pour la nature et les parcs (SNAP-Québec).

Le Quotidien a logé en avril une demande en vertu de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics afin d'obtenir les résultats de ces cinq opérations en raison de l'impact de ces travaux sur tout le débat entourant la situation de cet écotype du caribou toundrique identifié comme vulnérable par le gouvernement du Québec. Le Quotidien disposait d'informations non confirmées voulant que certains survols aient permis de dénombrer plus de caribous que dans des opérations semblables dans le passé.

Le cabinet du sous-ministre, par l'entremise du responsable de la gestion de la loi d'accès, Demonsthène Blasi, a répondu au Quotidien que les documents en question n'étaient pas disponibles pour le moment, et qu'ils allaient faire l'objet de publications sur le site officiel du ministère. Cinq mois après la demande, le ministère a publié un seul rapport.

Les documents en question, qui comprennent la compilation des observations, ont pourtant été rédigés par les fonctionnaires. Le Quotidien a appris par la bande que les documents étaient officieusement disponibles dans un échange de courriels, au début du mois de juin, avec le directeur général de SNAP-Québec, Alain Brachand. Ce dernier était en désaccord avec ce que Le Quotidien avançait en lien avec le caribou forestier et les Montagnes blanches. Dans un courriel, le directeur a cité en référence le rapport de survol portant le titre «HEPPELL, S. 2015. Inventaire aérien du caribou forestier (Rangifer tarandus caribou) au nord du réservoir Manicouagan en mars 2014. Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Direction de la gestion de la faune Côte-Nord. 18 p. + annexes».

Le document, qui était entre les mains de M. Brachand, et qui avait été refusé lors de la demande en vertu de la loi au mois d'avril, a finalement été remis au Quotidien jeudi par l'entremise du service de médiation de la Commission d'accès à l'information. Le bureau du sous-ministre retient toujours les autres rapports de survol. Les prises de données ont eu lieu il y a au moins 24 mois et il ne faut que quelques jours à un fonctionnaire pour la production du rapport final.

Le Quotidien avait saisi la directrice de cabinet du ministre Laurent Lessard, Mme Laura Lizotte, de ce problème de gestion de la loi d'accès, et surtout du fait que le gouvernement refusait de remettre un rapport alors qu'un groupe de pression comme la SNAP en avait obtenu une copie. Cette dernière avait rétorqué en laissant entendre que le représentant du Quotidien se faisait «un scénario» dans lequel elle refusait d'embarquer, et rejetait toute tentative du gouvernement et de l'administration (les fonctionnaires), de dissimuler des informations.

En 2013, Le Quotidien avait obtenu sans aucun problème le rapport portant le titre «DUSSAULT, Claude. 2013. Inventaire du caribou forestier à l'hiver 2012 au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Société de la faune et des parcs du Québec, Direction de l'aménagement de la faune du Saguenay-Lac-Saint-Jean. 20 p.»

La publication des chiffres de ce document avait eu un effet-surprise au sein de la communauté scientifique et du Comité provincial de rétablissement du caribou forestier. Le document confirmait que la population de caribou avait doublé pour un secteur spécifique dans la forêt boréale du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer