Fondation de ma vie: le tournoi de golf redore son blason

Les hommes d'affaires Jules Savard, Denis Jomphe et... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les hommes d'affaires Jules Savard, Denis Jomphe et Jean-Marc Couture s'impliquent dans l'Omnium de ma vie. Ils posent en compagnie du directeur général de la Fondation de ma vie, Martin Gagnon.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Créé en 1987, l'Ominium de ma vie est de retour cet été avec une édition renouvelée et plus prestigieuse. Plus de 150 golfeurs sont attendus au Club de golf de Chicoutimi le 26 août prochain pour participer à ce tournoi annuel de la Fondation de ma vie. L'organisation souhaite amasser 60 000$ pour l'acquisition d'un thromboélastographe, un appareil qui permet d'enregistrer les phases de la coagulation. Il s'agit d'un objectif deux fois plus élevé que la somme amassée l'an dernier.

Et ce n'est qu'un début. La Fondation de ma vie veut faire de son Omnium annuel l'événement golf le plus prestigieux de la région.

«Il y a 20 ans, l'Omnium, c'était l'événement de l'année. Ça se tenait sur deux jours. C'était le gros tournoi dans la région. Mais dans les dernières années, on a remarqué que le golf était en perte de vitesse dans les événements-bénéfice. Le vélo a pris de la place, les défis sportifs aussi ont la cote. Est-ce que ça vaut encore la peine de faire des événements golf? On croit que oui et on a des gens prêts à vouloir faire mentir ces prévisions», exprime Martin Gagnon, directeur général de la Fondation.

Hommes d'affaires

Ces gens, ce sont notamment trois hommes d'affaires de la région qui ont décidé de s'impliquer pour redorer le blason de l'omnium de golf. Denis Jomphe, Jules Savard et Jean-Marc Couture, qui préfèrent le titre gouverneur à celui de président d'honneur, mettent leur réseau de contacts au profit de la Fondation de ma vie. Et avec la fin du tournoi de la Fondation Marc Denis, l'omnium du golf a toutes les chances de redevenir l'événement prestigieux qu'il était.

«L'an dernier, j'ai assisté au tournoi et j'ai senti le besoin de m'impliquer pour rehausser le prestige. La cause me tenait déjà à coeur. Et je dois dire que la réponse des gens est très bonne jusqu'à maintenant, malgré le contexte économique plus difficile», commente M. Jomphe, président du groupe LD.

«Je viens de subir une opération, donc la cause m'interpelle encore plus. Alors, pourquoi ne pas s'impliquer?», ajoute M. Savard, président fondateur de Transport spécialisé Savard.

La journée se clôturera à l'hôtel Le Montagnais pour un souper spectacle animé par les humoristes Mario Tessier et Simon Delisle. L'hôte de cette soirée, Jean-Marc Couture, copropriétaire de l'établissement hôtelier, a quant à lui décidé de s'impliquer après être tombé sous le charme de l'organisation.

«Je suis tombé en amour avec la Fondation lors de la soirée de dégustation de vins de prestige. J'ai aimé l'équipe, la cause. Les bénévoles sont extraordinaires», confie M. Jean-Marc Couture.

Plusieurs prix prestigieux seront également tirés parmi les participants à cette soirée. À un peu plus d'un mois de l'événement, l'organisation affiche des places de disponibles.

La Fondation de ma vie amasse bon an mal an entre 1,7 et 2,5 millions$. Un peu plus d'un million$ est utilisé chaque année pour financer des projets de développement de l'hôpital de Chicoutimi. Les dépenses de gestion et d'administration de la Fondation frôlent les 22%, selon les informations fournies par la direction générale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer