La région du Saguenay balayée par de forts vents

Les vents violents ont fracassé des arbres.... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les vents violents ont fracassé des arbres.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La pluie et les forts vents qui ont balayé la région en fin d'après-midi et en début de soirée, lundi, ont fait tomber plusieurs arbres et branches, causant une vingtaine de pannes d'électricité.

Les vents violents ont fait tomber plusieurs arbres... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Les vents violents ont fait tomber plusieurs arbres sur le territoire, comme celui-ci à l'angle des rues Carrousel et Longchamp, à Chicoutimi.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Vers 22h30, 700 clients d'Hydro-Québec étaient toujours dans le noir, répartis dans 23 sites touchés, la majorité étant au Saguenay. Le porte-parole régional d'Hydro-Québec, Guy Morency, a indiqué que l'électricité devait être rétablie entre 23h et minuit pour la majorité des pannes.

Les équipes de la société d'État ont été à pied d'oeuvre toute la soirée, à partir de la fin de l'après-midi, lorsque le Lac-Saint-Jean a été touché par les cellules orageuses qui se sont ensuite déplacées vers le Saguenay en début de soirée.

Plusieurs arbres ont plié l'échine face aux forts vents, jetant au passage des fils électriques au sol et faisant perdre le courant à plusieurs foyers.

Vers 18h45, on comptait plus de 3000 clients privés d'électricité, dont 2400 au Saguenay, répartis en 13 pannes, selon la carte interactive d'Hydro-Québec.

Aucun incident grave n'a cependant été noté sur le territoire régional, a-t-on indiqué à la Sécurité publique de Saguenay et à la Sûreté du Québec (SQ).

La SQ n'avait qu'un bris de poteau d'électricité à signaler, relié à une sortie de route faisant un blessé mineur, dans le rang 3, à Hébertville, à 20h30, un événement qui n'avait cependant pas de lien avec le mauvais temps.

Un arbre situé devant le pavillon des loisirs... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Un arbre situé devant le pavillon des loisirs Murdock, à Chicoutimi, sur la rue du même nom s'est sectionné sous les forts vents. Des jeunes en ont profité pour grimper sur le toit en escaladant l'arbre.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Arbres tombés à Arvida

Le secteur Arvida, à Saguenay, a été le plus affecté par les averses et les forts vents. Plus de 2000 foyers se sont retrouvés sans électricité. Plusieurs arbres sont aussi tombés dans le secteur, dont neuf arbres du parc Moritz qui se sont effondrés lors du passage de l'orage. Plusieurs terrains de soccer sont aménagés à cet endroit.

«Les arbres sont tombés vers 17h30 lors d'une rafale, d'un gros coup de vent. Ils sont tombés en une minute. Ça aurait été très dangereux si des enfants avaient été en train de jouer. Il y a même un arbre tombé sur un but», a mentionné un citoyen du secteur, qui croit que Saguenay aurait dû couper ces arbres auparavant, comme plusieurs autres du secteur. De nombreux arbres étaient aussi tombés à Arvida l'été dernier, l'endroit comptant plusieurs ormes malades atteints de la maladie hollandaise de l'orme.

Pompiers de Saguenay

Les pompiers de Saguenay ont été surchargés en début de soirée. Ils ont dû répondre à une quinzaine d'appels en une quarantaine de minutes. «Il n'y a rien eu de majeur cependant, a expliqué en fin de soirée le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay, Éric Lemay. Il y a eu des flammèches sur des fils tombés ou arrachés par des arbres ou des branches, mais pas d'incendie ni de dommages majeurs aux maisons.»

Les pompiers ont été appelés à intervenir dans les secteurs d'Arvida, de Laterrière, de Chicoutimi, du secteur nord de Chicoutimi et de La Baie, notamment.

Huit des quinze tentes montées lundi en prévision... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 4.0

Agrandir

Huit des quinze tentes montées lundi en prévision du Festival des bières du monde se sont effondrées sur la Zone portuaire.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Festival des bières

Huit tentes montées lundi sur la Zone portuaire de Chicoutimi en prévision du Festival des bières du monde qui débutera jeudi se sont effondrées peu après 18h. Au total, une quinzaine de tentes de 10 pieds par 10 pieds avaient été montées.

Patrice Simard, gardien de sécurité à la Zone portuaire, a mentionné au Quotidien que les structures métalliques avaient subi des dommages et que les responsables du festival avaient décidé par mesure de sécurité de démonter en soirée les autres tentes qui tenaient encore.

Partager

À lire aussi

  • La nature secoue Ulverton

    Actualités

    La nature secoue Ulverton

    La nature n'a pas été tendre à l'endroit d'Ulverton dans le Val-Saint-François, où de nombreux citoyens étaient encore privés de courant en soirée... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer