Convention SagGeek: un premier rendez-vous pour les vrais mordus

Annie Blackburn et Véronique Gagné, alias Asuna Yuuki... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Annie Blackburn et Véronique Gagné, alias Asuna Yuuki et Miku Hatsuné, ont participé à SagGeek, la première convention de la culture geek à Saguenay.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Des mangas, des personnages de jeux vidéo, des princesses. Toutes les fantaisies étaient permises, samedi, lors de la première édition de la Convention de la culture geek au Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'événement avait lieu à l'Hôtel Delta de Jonquière et a attiré des dizaines d'adeptes, dont plusieurs costumés.

Noémie Lapointe, 17 ans, est déguisée en Shiro,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Noémie Lapointe, 17 ans, est déguisée en Shiro, un personnage du manga No Game, No Like.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Des mangas, des personnages de jeux vidéo, des... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.1

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Véronique Gagné et Annie Blackburn, alias Asuna Yuuki et Miku Hatsuné, étaient heureuses comme des poissons dans l'eau lorsque rencontrées par Le Progrès-Dimanche. Véronique incarnait une figure de proue de l'émission Sword Art Online, basée sur un jeu vidéo japonais, tandis qu'Annie campait une chanteuse de la série Vocaloïd. Elles étaient toutes deux bénévoles pour la première cuvée de l'événement.

«J'adore le cosplay. Je ''trippe'' sur les déguisements depuis que je suis toute petite. On avait besoin d'une convention comme ça au Saguenay», a déclaré Véronique Gagné. S'est rapidement joint au groupe Bruno-Pierre Larouche, 25 ans, de La Baie, habillé en Alice au pays des merveilles. Les geeks ne sont pas tous fervents de personnages de jeux vidéo ou de bandes dessinées japonaises. Certains se passionnent simplement pour les personnages de films.

«Ça vient chercher ma passion des jeux, des aliens, des mangas, du cinéma et du médiéval. Ici, il n'y a plus de barrières», a déclaré Bruno-Pierre, qui détonnait du lot dans sa robe d'Alice, perruque blonde sur la tête.

La famille au complet

Le petit Jacob Simard incarnait un personnage du... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

Le petit Jacob Simard incarnait un personnage du film Beetlejuice. Il était avec sa mère, Geneviève (Sackboy), et son père, Luc (Vaas).

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Une petite famille a retenu l'attention du journal, samedi après-midi. Luc Simard, sa conjointe Geneviève Dumais et leur fils de trois ans, Jacob, étaient tous costumés. Geneviève avait elle-même fabriqué son habit de Sackboy, personnage de Little Big Planet, un jeu de Playstation. Luc incarnait Vaas, de Far Cry, tandis que Jacob était un petit monstre de Beetlejuice. 

« C'est agréable pour une première édition. Il y a moins de gens costumés que dans les grosses conventions, par contre », a fait remarquer celle qui voue une affection pour la culture geek, sans toutefois y consacrer énormément de temps. Geneviève avait de bons mots pour l'événement, mais trouvait qu'à 23$ par adulte, l'admission était un peu chère.

Évidemment, plusieurs Pokémon, dont le célèbre Pikachu, ont déambulé au centre des congrès pendant la journée. Des membres de Team Rocket étaient même présents, tout comme Batman, Mario, Zelda et une panoplie d'autres personnages qui ont façonné l'imaginaire de bien des gens. D'autres moins connus aussi, comme les protagonistes de Fallout, un jeu de survie post-apocalyptique.

Étrange ou pas?

Faut-il être étrange pour être un « geek »? Si l'on se fie à Audrey Dufour, organisatrice de SagGeek, pas du tout.

« Un geek, c'est quelqu'un qui se passionne pour quelque chose. On peut être un geek de n'importe quoi », a-t-elle expliqué. Audrey Dufour a créé l'événement pour que les régionaux puissent participer à une convention sans devoir se rendre à Québec ou à Montréal.

Elle-même une « geek finie », elle veut ramener l'activité l'an prochain, cette fois sur trois jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer