Annexion Desbiens/Chambord: Savard interpelle Québec

Le maire de Chambord, Gérard Savard... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le maire de Chambord, Gérard Savard

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Le maire de Chambord, Gérard Savard, veut éviter que 165 résidences soient annexées à la municipalité voisine de Desbiens.

Lundi soir, trois pétitions ont été déposées au conseil municipal de Desbiens. Les citoyens du chemin de la Pointe-aux-Trembles, des domaines des Marais et du Norois ainsi que du rang Desmeules ont réitéré leur demande d'annexion de territoire.

« Nous sommes très ouverts à résoudre le problème en négociant une entente intramunicipale. On a parlé de ce projet-là pendant deux ans et nous en étions rendus à deux doigts de conclure une entente avec les élus de Desbiens. Ces villégiateurs ont fait changer d'idée le conseil de Desbiens. Ils ne nous parlent même plus et semblent habiter une autre planète », affirme le maire, Gérard Savard.

Argumentaire

La localité a fait valoir son argumentaire au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) pour obtenir gain de cause et éviter que les événements prennent une telle tournure.

Le maire compte interpeller le député de Roberval et premier ministre, Philippe Couillard, pour que le vent tourne en faveur de sa municipalité. « Le gouvernement nous a ordonné de faire respecter sa réglementation. Ça ne fait pas l'affaire des citoyens et ils se retournent vers une autre municipalité. Quand on s'établit à la campagne, il faut être bien conscients que l'on n'est pas dans un centre-ville.»

Programme Écoprêt

Les membres du conseil municipal de Chambord ont récemment annoncé la mise en place du Programme Écoprêt qui permettrait aux citoyens touchés d'emprunter de l'argent afin de se conformer aux nouvelles exigences en matière de fosse septique.

« Les gens bénéficieraient d'une période de 15 ans pour rembourser leur prêt au taux d'intérêt avantageux de la municipalité. Cette formule a fait ses preuves avec les citoyens du chemin Pascal Dumais », termine le maire Savard.

Desbiens compte expédier son mémoire au MAMOT au cours du mois d'août. Le ministre Martin Coiteux aura par la suite à se prononcer quant à la suite des choses. Les élus des deux municipalités touchées espèrent obtenir un verdict en septembre prochain.

En bref

CHAR

La MRC du Domaine-du-Roy se prononce en faveur de la relocalisation du Centre d'archives de la MRC du Domaine-du-Roy dans les installations qui abritaient le Centre historique et aquatique de Roberval (CHAR). Les élus appuient la Ville de Roberval dans sa démarche. La MRC accepte d'accorder une somme supplémentaire de 25 000$ annuellement au Centre d'archives pour son budget de fonctionnement suite à la réalisation du projet.

Destination Lac-Saint-Jean

Une ressource professionnelle sera embauchée pour remettre sur les rails Destination Lac-Saint-Jean.

La personne sera basée à Alma et elle aura à mettre en place des stratégies pour valoriser les sites et attraits du Lac-saint-Jean. «Nous allons réessayer de partir sur de bonnes bases. La ressource sera encadrée par Tourisme Alma ce qui facilitera les choses», comment la préfète, Ghislaine Hudon.

Les élus de la région devront réévaluer l'organisme au début de 2017 afin de décider ce qu'il adviendra par la suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer