Uashassihtsh: des traditions à découvrir

Gordon Moar, aîné de Mashteuiatsh, raconte des récits... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Gordon Moar, aîné de Mashteuiatsh, raconte des récits de vie ainsi que des contes et légendes Ilnus.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Transmission de la culture et des traditions autochtones dans le contexte moderne actuel, voilà le défi de la direction du site Uashassihtsh de Mashteuiatsh.

Plus de la moitié des visiteurs du site... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Plus de la moitié des visiteurs du site Uashassihtsh de Mashteuiatsh sont de l'Europe.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Concrètement, cet endroit aménagé il y a cinq ans est composé de plusieurs éléments qui reflètent parfaitement la réalité de la communauté de Mashteuiatsh. Ce site est encore méconnu de la population locale et régionale.

Chaque jour, deux guides et cinq artisans de la communauté accueillent les visiteurs pour démystifier le mode de vie des autochtones.

Fait pertinent, semble-t-il que les Européens connaissent mieux l'histoire des Amérindiens que les Québécois. Ils composent d'ailleurs plus de la moitié de la clientèle.

Visite guidée de trente minutes avec une personne de la communauté, rencontre avec des artisans Ilnuatsh et ateliers de confection et échange avec des aînés sont au nombre des nouveautés que propose cet endroit.

Initialement, le projet a nécessité des investissements de cinq millions de dollars. Pour bonifier les services à la clientèle, quelques centaines de milliers de dollars sont injectés annuellement.

Uashassihtsh est un vaste emplacement situé au coeur de la communauté de Mashteuiatsh. On y retrouve un pavillon d'accueil avec l'exposition Pekuakamiulnuatsh, D'hier à aujourd'hui et pour demain.

Un magasin général, un restaurant et une scène extérieure sont aménagés sur le grand terrain situé aux abords du Pekuakami (lac Saint-Jean). La vue est à couper le souffle.

Plusieurs petits camps de bois y sont érigés de manière à illustrer la vie en territoire. Cette année, une aire de feu avec un abri permet aux visiteurs de prendre une pause et de siroter le thé avec un aîné de la communauté. L'endroit propose un dépaysement total.

«On peut faire le tour du site en une heure, mais c'est très rapide. Nous proposons plutôt aux visiteurs de prendre le temps de s'arrêter et d'échanger avec les membres de la communauté. Chaque jour, deux guides et cinq artisans accueillent les gens. Des départs pour les visites guidées ont lieu toutes les 30 minutes», mentionne Stacy Bossum, coordonnateur du volet culturel de la Société d'histoire et d'archéologie de Mashteuiatsh.

De 3500 à 4000 visiteurs franchissent les tourniquets du site chaque été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer