Le bureau de l'ombudsman doit être plus indépendant, selon l'ERD

Josée Néron, chef de l'ERD... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Josée Néron, chef de l'ERD

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'Équipe du renouveau démocratique (ERD) et sa chef, Josée Néron, entendent soulever un nouveau débat lors de la prochaine séance régulière du conseil municipal de Saguenay, lundi, avec le dépôt de propositions visant à améliorer le fonctionnement du bureau de l'ombudsman et lui assurer une plus grande indépendance.

L'ERD proposera la formation d'un comité permanent dont le mandat sera de sélectionner les nouveaux commissaires, une mesure que la formation politique juge nécessaire afin de regagner la confiance de la population à la suite de la nomination en 2014 de Lyne Gagnon, une proche collaboratrice du maire Jean Tremblay qui oeuvre aujourd'hui comme chef de cabinet.

La formation politique souhaite également que, sur le site Internet de la ville, soient publiées les règles de régie interne et la déclaration d'engagement qui garantit aux citoyens des services neutres et impartiaux de la part du bureau de l'ombudsman. La parité hommes-femmes doit prévaloir au sein du futur comité de sélection de même qu'au bureau de l'ombudsman afin de refléter la représentativité de la population de Saguenay, selon Mme Néron.

En ce qui a trait aux recommandations produites par l'ombudsman, l'ERD considère qu'elles devraient faire l'objet d'un suivi plus rigoureux de la part de la ville. Mme Néron cite en exemple le dossier des vignettes de stationnement qui a été traité il y a quelques années. L'ombudsman recommandait qu'un système de vignettes soit institué à Jonquière, une mesure que réclament les résidents du quartier du Cégep de Jonquière tandis que ceux des quartiers de l'hôpital et du Cégep de Chicoutimi réclament la même chose.

Enfin, Mme Néron demande à Saguenay de bonifier son système d'appels automatisés en cas d'urgence pour y inclure des numéros de cellulaires afin de transmettre de l'information utile à la population.

Une partie des propositions qui seront déposées par l'ERD ont déjà fait l'objet de recommandations de la part de l'ombudsman lors de la publication de divers rapports déposés entre 2005 et 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer