Nouvelles installations inaugurées

La conseillère municipale, Josée Néron, et les citoyens... (Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

La conseillère municipale, Josée Néron, et les citoyens impliqués dans le comité qui a permis la création du parc Louis-Hémon, Simon Mélançon et Catherine Salesse-Gauthier, ont tous les trois participé à la fête organisée pour souligner l'inauguration du parc.

Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs jeunes familles se sont rassemblées autour d'un barbecue, dimanche midi, sur la rue Louis-Hémon à Chicoutimi. Parents et enfants profitaient de la journée pour inaugurer officiellement le tout nouveau parc qui se trouve à cet endroit.

Alors qu'auparavant il n'y avait que des arbres et quelques tables de pique-nique, on y retrouve maintenant des modules de jeux pour enfants, des balançoires et des appareils d'exercices.

«On a consulté les résidants qui logent autour du parc Louis-Hémon pour cerner leurs besoins. On veut vraiment que ça respecte ce qu'ils demandent», explique la présidente du Foyer coopératif Notre-Dame-de-Grâce et organisatrice du projet, Catherine Salesse-Gauthier.

Mme Salesse-Gauthier raconte que l'idée de créer un parc a été développée lorsque le Foyer coopératif a réalisé que le nombre de familles augmentait dans le quartier.

«Avant, on allait au parc Murdock, qui est à une vingtaine de minutes à pieds lorsqu'on a des enfants, ajoute-t-elle. Notre comité voyait la nécessité et le besoin d'avoir une aire de jeu. On a réussi à obtenir 250 signatures de gens qui habitent ici, et par la suite, on a ciblé des lieux. Le parc Louis-Hémon s'est avéré une place gagnante.»

Le premier coup de pelle s'est donné en 2015. La création du parc Louis-Hémon a nécessité un investissement de plus de 75 000$. Tous les modules de jeux et d'exercices ont été choisis par les parents et les résidants du quartier.

La conseillère municipale Josée Néron a participé à la réalisation du projet, qui se trouve dans son district. Elle était présente lors de l'inauguration, dimanche.

«C'est une fierté, annonce-t-elle. Pour moi, c'est la preuve qu'en travaillant avec les résidants du secteur, on peut réaliser quelque chose qui est totalement en accord avec les besoins des gens.»

Selon elle, les nombreuses consultations avec la population ont permis d'exposer les demandes et les réticences des gens.

«Au début, la première idée était de faire un tout petit parc. En bout de piste, c'est devenu un parc non seulement pour les enfants, mais également pour les adultes. En étant ouvert aux idées des autres, on a simplement bonifié le projet», conclut Mme Néron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer