Trahi par ses billets de loterie gagnants

À force de réclamer ses gains, les autorités... (Archives La Presse, Hugo-Sébastien Aubert)

Agrandir

À force de réclamer ses gains, les autorités ont pu démasquer celui qui avait dérobé plus de 900 billets dans un dépanneur.

Archives La Presse, Hugo-Sébastien Aubert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alex Hudon a été trahi par des billets de loterie gagnants. À force de réclamer ses gains, les autorités ont pu démasquer celui qui avait dérobé plus de 900 billets dans un dépanneur.

Le Chicoutimien a cependant l'intention de tourner la page sur son passé criminel. L'individu de 21 ans a réglé tous ses dossiers, jeudi, au Palais de justice de Chicoutimi, dont deux introductions par effraction et des vols.

Le client de Me Julien Boulianne, en attente d'une sentence pour une introduction par effraction, un vol et une menace, est passé devant le juge Richard P. Daoust, de la Cour du Québec. Il a reconnu sa participation à toutes les fautes qui lui sont reprochées. Un rapport présentenciel a été demandé.

Hudon a connu sa dernière période de désorganisation entre décembre 2015 et janvier 2016. Le 8 décembre, il s'est introduit, avec un complice, dans un dépanneur attenant à une résidence pour les personnes âgées. Les deux individus ont dérobé 2170 $ en argent, 26 paquets de cigarettes et 908 billets de loterie.

Comme Hudon et ses amis ont découvert de nombreux billets gagnants, ils ont réclamé les prix chez des détaillants de la région et de Québec. Les responsables ont pu s'apercevoir que les billets avaient été volés. En enquêtant et en visionnant les bandes vidéos, ils ont pu retracer Hudon.

Entre le moment où il a été identifié sur la bande vidéo et son arrestation, Hudon s'est fait prendre en possession de cannabis dans sa voiture. Les policiers ont aussi trouvé un téléviseur volé dans son appartement.

Remis en liberté pour ces infractions, le client de Me Boulianne a poursuivi son travail de cambrioleur. Avec d'autres personnes, il a participé au vol de 14 armes à feu dans une résidence privée le 24 décembre. Une seule arme a été retrouvée depuis. Les 13 autres seraient au fond d'un plan d'eau selon Hudon. Soupçonné d'être impliqué dans ce vol, Hudon a été arrêté et a déballé son sac. Il a admis plusieurs crimes, dont le vol au dépanneur.

Malgré tout ça, Hudon avait pris la décision de changer de mode de vie quelques semaines avant son arrestation. Il avait cessé sa consommation quotidienne de stupéfiants et était retourné vivre chez sa mère.

Celle-ci n'en revenait pas du changement significatif chez son fils, elle qui disait l'avoir perdu depuis plusieurs années.

Les parties reviendront devant le juge Daoust pour les représentations sur sentence le 16 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer