5000 kilomètres pour Hélixane

Gabriel Harvey pédalera plus de 5000 kilomètres entre... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Gabriel Harvey pédalera plus de 5000 kilomètres entre Vancouver et Saguenay, en hommage à Hélixane Nourry et aux enfants atteints de cancer. Le directeur régional de Leucan, Jacques Tremblay, accompagne les parents de la fillette, Steeve Nourry et Karine St-Pierre.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Gabriel Harvey était lié d'amitié à la jeune Hélixane Nourry, décédée en mars dernier à la suite d'une longue bataille contre la maladie. Le 1er juillet, le Jonquiérois amorcera la traversée du Canada à vélo, un périple de plus de 5000 kilomètres dans le but d'honorer la mémoire de la fillette.

Hélixane Nourry est décédée en mars dernier à... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Hélixane Nourry est décédée en mars dernier à la suite d'une longue bataille contre la maladie.

Photo courtoisie

Lorsque la petite avait trois ans, les parents d'Hélixane, Steeve Nourry et Karine St-Pierre, subissent un dur coup: leur rayon de soleil est atteint de la leucémie aiguë lymphoblastique. Deux ans de combat, une rémission et une malheureuse rechute plus tard, Hélixane rend les armes. Elle décède alors qu'elle vient tout juste d'avoir cinq ans.

«Elle a été une très grande combattante», affirme la mère au cours d'une émouvante entrevue.

Gabriel Harvey a été aux côtés de sa petite belle-soeur tout au long des épreuves. «Hélixane et Gaby étaient liés comme les deux doigts de la main», ajoute Karine St-Pierre.

«J'ai toujours été là pendant les deux ans de sa maladie et dans les derniers moments, ç'a été vraiment difficile, convient le jeune homme de 25 ans rencontré en début de semaine. Elle ne s'en est finalement pas sortie et à ce moment, tu ne sais plus trop où te mettre et quoi faire. J'ai voulu faire ma part et lui rendre hommage. C'est en traversant le Canada à vélo que je vais le faire.»

Il quittera la région le 28 juin avant de commencer son périple, 1er juillet, à Vancouver. Son retour est prévu le 11 août, au Saguenay. Son itinéraire est réglé au quart de tour, sauf pour les endroits où il dormira. Il explique ne pas vouloir tout prévoir et c'est pour cette raison qu'il se laisse cette latitude.

«C'est quand même un défi assez exigeant, autant physiquement que mentalement, mais je me dis que ce n'est pratiquement rien comparativement à ce que Hélixanne a dû traverser, ainsi que les familles touchées par la maladie d'un de leur enfant, raconte Gabriel Harvey, les yeux remplis d'eau. Le but est un peu de faire un parallèle avec ce que je vais vivre.»

L'athlète prévoit rouler entre 150 et 200 kilomètres chaque jour, peu importe les conditions météorologiques. Quatre journées de repos sont à l'horaire, soit pour recharger les batteries ou encore pour rattraper le temps perdu.

«Je vais me retrouver seul assez souvent et j'imagine que ça va faire un gros ménage dans ma tête, anticipe Gabriel Harvey, ajoutant que son voyage sera comme une sorte de pèlerinage. Je pense que la fatigue physique va aussi faire embarquer les émotions et ça va faire tout un mélange. Ça va être quelque chose.»

Cela dit, il ajoute qu'il avait besoin de relever ce genre de défi. «Ça va me faire du bien», a-t-il confirmé.

Les parents d'Hélixane ont accueilli l'idée de Gabriel à bras ouverts. C'est d'ailleurs la mère qui lui avait lancé l'idée il y a quelques mois. Elle n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd et elle s'est immédiatement mise à germer.

«Au cours des deux dernières années, on a donné notre vie pour qu'elle survive, soutient Karine St-Pierre. Maintenant, mon but est de la garder en vie et c'est avec des choses comme ça qu'on va le faire. Je ne veux pas que les gens l'oublient.»

Mme St-Pierre a également rendu hommage au soutien de Gabriel Harvey, toujours présent pendant la bataille de la fillette.

Gaby a été avec nous jusqu'à la fin, assure-t-elle. Il a passé plusieurs nuits avec Hélixane à l'hôpital et il était là lorsqu'elle est décédée.»

Leucan a tout de suite embarqué dans le projet

Leucan n'a pas hésité longtemps avant d'embarquer dans le projet de Gabriel Harvey. L'organisation qui vient en aide aux enfants atteints de cancer et leurs familles salue cette initiative, tout en espérant que cette histoire fera écho partout au pays.

Une page Facebook, Défi Leucan 5000, ainsi qu'un site Web ont été créés pour permettre à la population de suivre l'aventure de Gabriel. Leucan lui offrira des ressources pour lui assurer un bien-être et une visibilité durant son mois et demi à vélo.

«C'est tout le volet humanitaire et de sensibilisation que Gabriel va faire qui nous a encouragés à embarquer avec lui, explique le directeur régional de Leucan, Jacques Tremblay. Gabriel va pédaler pour un enfant Leucan différent chaque jour et l'objectif du projet est de nous permettre de faire comprendre aux gens ce qu'est le cancer chez les jeunes.»

En effet, Gabriel Harvey va rouler pour un enfant Leucan à chaque étape. Lorsqu'il sera de retour au Québec, il invitera les cyclistes à s'inscrire afin de parcourir une portion du trajet en sa compagnie, et ainsi amasser des fonds pour Leucan.

À la fin de chaque journée, le cycliste partagera ses états d'âme sur la page Facebook du projet.

«Je suis arrivé à Leucan et je leur ai proposé de les aider et de soutenir les familles touchées par la maladie d'un enfant, explique Gabriel Harvey. J'avais envie de faire ma part, d'apporter quelque chose et d'expliquer à quel point Leucan peut aider. Je ne le savais même pas moi-même et je pense que les gens de Leucan ne sont pas conscients qu'ils font une énorme différence chez les familles.»

«Du diagnostic de la maladie jusqu'au décès d'Hélixane et même après, Leucan est là à 100 pour cent, souligne la mère de la jeune fille, Karine St-Pierre. C'est un service qui n'est pas assez connu, pas assez financé. Il faut qu'il soit davantage reconnu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer