Treize nouveaux assermentés

La cérémonie d'assermentation des 13 nouveaux militaires s'est... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

La cérémonie d'assermentation des 13 nouveaux militaires s'est déroulée à la Base militaire de Bagotville.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Treize personnes du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont prêté serment d'allégeance au Canada, lundi, à la Base militaire de Bagotville. Les nouveaux membres ont été présentés au colonel Darcy Molstad, commandant de la base et de la 3e Escadre, qui présidait la cérémonie.

Le colonel Darcy Molstad a présidé la cérémonie... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Le colonel Darcy Molstad a présidé la cérémonie d'assermentation.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Jean-Philippe Goulet a été sélectionné dans le cadre... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.1

Agrandir

Jean-Philippe Goulet a été sélectionné dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

En tout, un élève officier et 12 membres du rang se sont officiellement enrôlés dans les Forces armées canadiennes. La célébration s'est tenue dans le hangar 3 du 439e Escadron en compagnie des familles des nouveaux membres.

«Vous faites maintenant partie d'une grande aventure, en plus d'avoir pris un puissant engagement, a prononcé le colonel Molstad, tout en se rappelant qu'il était à la place de ces nouveaux membres il y a 20 ans. Vous prenez un engagement envers les Forces, mais également envers le Canada. Mes 20 dernières années ont été les plus riches dans ma formation que je ne l'aurais imaginé.»

Darcy Molstad a tenu à rendre hommage aux familles des nouveaux militaires, qui devront faire des sacrifices durant la carrière de leurs proches.

«Être ici avec eux est une sorte d'engagement officiel, a souligné le colonel. J'appelle souvent les membres des familles la force derrière les Forces, ou encore les militaires sans uniforme. En tant que militaires, on est souvent appelés à quitter notre famille et chaque départ est toujours déchirant. Le plus important est de garder la tête haute et de se rappeler que c'est une profession noble et digne.»

Élève officier, Jean-Philippe Goulet entamera ses études collégiales l'automne prochain. Il déménagera à Saint-Jean-sur-Richelieu et sera entièrement supporté par le Manège militaire de l'endroit. Le natif de Péribonka a été sélectionné dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière. Ses frais de scolarité universitaire seront payés, en plus de pouvoir toucher un plein salaire.

«C'est un beau défi, je sais que ça va demander beaucoup de discipline, mais je suis prêt pour passer à cette étape, a exprimé le jeune homme de 18 ans. J'ai été cadet pendant six ans. Donc je ne suis pas totalement dans l'inconnu.»

Jean-Philippe Goulet s'est enrôlé dans les Forces canadiennes pour un minimum de 13 ans; cinq pour les études et huit en service.

Un total de 4400 emplois, répartis dans plus de 100 métiers et professions, ont été offerts aux Canadiens par les Forces cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer