Six jours « À feu roulant »

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel.... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

«À feu roulant», tel est le thème du 7e festival Desbiens extrême qui s'amorce mardi. Jusqu'à dimanche, la ville du maire Nicolas Martel vibrera à un rythme d'enfer.

L'événement, qui s'est démarqué avec son championnat mondial de pédalo et sa plus grosse tourtière au monde, ajoute d'autres cordes à son arc.

Le jeu de la plus grosse chaise musicale au monde regroupera 1000 participants, samedi soir. «Nous allons fermer des rues. Ce sera tout un spectacle. La chaise musicale est jouée dans 40 pays à travers le monde et il n'y a jamais eu de record du monde. C'est à Desbiens que ça va se passer», affirme fièrement l'élu.

Bon an mal an, Desbiens extrême réunit quelque 9000 personnes. Cette année, l'événement coïncide avec les festivités de la Saint-Jean. Le maire Martel est convaincu que des records d'achalandage seront fracassés.

Pour célébrer la fête nationale, ce n'est rien de moins qu'une grande nuit mettant en vedette des chansonniers de la région qui attend les festivaliers, jeudi soir. «Ce sera un mini concept des Plaines d'Abraham. La soirée sera très festive», décrit le maire Martel. Le lendemain, la musique des dix meilleurs DJ de la province animera la place des festivités.

Les autres nouveautés de la fête sont le projet «Xshine». Il s'agit d'une exposition de voitures sport. Près de 300 propriétaires de véhicule seront de la partie avec leur bolide.

Quant au «tour extrême», celui-ci permettra aux fervents de vélo de faire une course contre la montre autour du lac Saint-Jean. Les gens pourront y participer en solo, en duo ou en équipe de trois ou quatre personnes. La boucle s'étend sur une distance de 200 kilomètres.

La rivière Métabetchouane accueillera l'incontestable championnat mondial de pédalo, samedi.

Toujours dans sa lignée de démarcation, Desbiens extrême propose cette année la plus grande parade au monde de chiens costumés.

Le bingo monstre, la «Fiesta Via aqua», pour les amateurs de canots, kayaks et Tyroliennes, et le championnat de motocross s'ajoutent à la programmation.

«Ça n'arrêtera pas! Nous avons une programmation pour plaire à tout le monde et les activités ciblent tous les groupes d'âge», termine Nicolas Martel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer