Onze cadres deviennent actionnaires

Onze gestionnaires du Groupe Canmec se portent acquéreurs... (Photo courtoisie, Groupe Canmec)

Agrandir

Onze gestionnaires du Groupe Canmec se portent acquéreurs d'une partie des actions de leur entreprise.

Photo courtoisie, Groupe Canmec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Onze gestionnaires du Groupe Canmec se portent acquéreurs d'une partie des actions de leur entreprise, ce qui permettra d'assurer la relève de cet important employeur qui procure 550 emplois dans le secteur des produits mécanosoudés.

Selon Rémi Roy, président du Groupe Canmec, l'accession... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Selon Rémi Roy, président du Groupe Canmec, l'accession de ce groupe à l'actionnariat vient optimiser l'atteinte des objectifs du plan stratégique de l'entreprise.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Canmec procure 550 emplois dans le secteur des... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.1

Agrandir

Canmec procure 550 emplois dans le secteur des produits mécano-soudés.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Rémi Roy, président du Groupe Canmec, et Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) demeurent les actionnaires majoritaires de la compagnie saguenéenne spécialisée dans la conception, le design, la fabrication et l'installation d'équipements pour les secteurs du génie civil, de la construction industrielle, de l'aluminerie, de l'hydro-électricité, des papetières ainsi que des mines.

Les onze nouveaux actionnaires sont Alex Gagné-Fortin, l'actuel directeur général, ainsi que Jean-David Turcotte, Pierre-Luc Gauthier, Luc St-Amand, Frédéric Pellerin, Hugo Dionne, Michel Pouliot, Julie Roy, Marc Larouche, Éric Ouellet et Simon Bergeron.

Selon Rémi Roy, l'accession de ce groupe à l'actionnariat vient optimiser l'atteinte des objectifs du plan stratégique de l'entreprise. «Ces 11 cadres et actionnaires, déjà en poste depuis trois à douze ans au sein de notre entreprise, représentent le pont entre deux générations de dirigeants. Ils apportent stabilité et profondeur à l'équipe du Groupe Canmec. Leur expertise combinée ainsi que leur dynamisme vont assurément contribuer à accélérer la croissance du Groupe Canmec vers les marchés internationaux.»

Alex Gagné Fortin, directeur général de Canmec Industriel et membre du «Groupe des onze», estime que les défis de l'entreprise, dans un contexte de globalisation des marchés, demeurent très stimulants pour l'ensemble de l'équipe de direction. «Notre carnet de commandes est bien rempli et les projets ne manquent pas. Que ce soit à Muskrat Falls au Labrador, à Keeyask au Manitoba ou ailleurs sur la planète, notre expertise rayonne de plus en plus. Toutefois, nous devons accentuer nos efforts afin de prendre les devants sur la concurrence et consolider nos positions sur les marchés étrangers.»

M. Roy a indiqué que les membres de ce groupe, tous bilingues, possédant une expérience sur les marchés de l'Ouest canadien et à l'international, sont bien positionnés pour atteindre l'objectif de se diriger vers l'étranger.

«Mais pour oeuvrer à l'étranger, il faut travailler fort puisque les contrats sont plus gros. Les affaires sont plus difficiles et il faut être plus solides.»

Un modèle d'intégration

Pour Luc Ménard, chef de l'exploitation par intérim de Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif, le gestionnaire du CRCD, le Groupe Canmec est un modèle d'intégration à suivre pour ce qui est de la relève entrepreneuriale. «Au cours des dernières années, les actionnaires originaux du Groupe Canmec ont su faire une transition graduelle dans les postes clés au sein de leurs différentes filiales. Par étape, ils ont identifié les bons joueurs, développé leurs compétences et les ont intégrés graduellement dans l'équipe, leur permettant ainsi de mieux jouer leur rôle dans l'entreprise.»

CRCD est partenaire du Groupe Canmec depuis 2004. La transaction appuyant le transfert d'entreprise a été complétée en avril 2016. Entre 2004 et 2016, le nombre d'employés est passé de 370 à 550.

Richard Lacasse, porte-parole de CRCD, mentionne que la stratégie utilisée par son organisme vise à permettre l'entrée au sein de l'actionnariat, tout en associant de nouveaux joueurs, des personnes possédant une expertise au sein de l'entreprise, mais qui n'ont pas nécessairement la capacité financière d'acquérir des actions. «En entrant dans l'équité, ça permet à des personnes de devenir actionnaires et de prendre les bouchées moins grosses. Par la suite, on revend de nos actions à ces personnes. Ça facilite le transfert d'entreprises», explique-t-il.

M. Lacasse a souligné que parmi les 139 entreprises appuyées par CRCD et ses partenaires dans les régions ressources au 31 décembre 2015, c'est le Saguenay-Lac-Saint-Jean qui en compte le plus avec 45. La région a obtenu des engagements totalisant près de 40 millions$, lesquels créent ou maintiennent quelque 2800 emplois.

Le Groupe Canmec de Saguenay est composé de cinq filiales et de trois usines de production. Les trois usines de production du Groupe Canmec sont situées près du port en eau profonde de Grande-Anse, permettant ainsi de participer à des projets majeurs à l'échelle internationale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer