Un plan d'urbanisme pour Chicoutimi

La firme Paquin Recherche et Associés a été... (Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

La firme Paquin Recherche et Associés a été mandatée par Saguenay pour évaluer les possibilités que recèle le centre-ville de Chicoutimi.

Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le portrait du centre-ville de Chicoutimi sera modifié au cours des prochaines années. La firme Paquin Recherche et Associés planche sur un programme particulier d'urbanisme qui servira à déterminer le potentiel de marché de la rue Racine et de ses environs et à élaborer une programmation des activités commerciales souhaitables pour ce secteur.

La démarche amorcée par Saguenay survient quelques mois après que des avocats du centre-ville aient fait part de leur désir d'élire domicile sur le boulevard Talbot. 

Le maire Jean Tremblay avait alors sonné l'alarme, rappelant l'importance de maintenir ces bureaux de professionnels dans le secteur de la rue Racine pour assurer sa vitalité. 

Président de la Commission d'urbanisme et d'aménagement du territoire, Marc Pettersen abonde en ce sens et croit qu'il est important de ne pas « déshabiller Jean pour habiller Jacques ». 

« On a beaucoup parlé du centre-ville à l'arrondissement et au Comité consultatif d'urbanisme (CCU). Avec le mandat qui est donné à cette firme d'experts, on fait un peu comme Zone Talbot avait fait quand ils ont demandé une étude indépendante qui permettrait de dynamiser le secteur. On voit les résultats que ça donne aujourd'hui avec l'aménagement de trottoirs », estime le conseiller municipal.

Marc Pettersen rappelle qu'un comité se penche sur la vocation que devrait avoir le centre-ville depuis quelque temps. L'implantation de logements et la conversion de la Racine en artère piétonnière font partie des éléments sur lesquels se pencheront les professionnels de Paquin Recherche et Associés. 

Volet piétonnier

Au sujet du volet piétonnier, le conseiller aimerait que le débat se fasse. Il plaide en faveur de l'élimination des nombreux angles en bordure des trottoirs pour que la Racine devienne une rue bien droite à sens unique. 

Selon lui, les effets seraient non seulement bénéfiques au plan esthétique, mais le redécoupage de la rue principale faciliterait le déneigement en hiver et engendrerait des économies. 

Le conseiller de Chicoutimi-Nord estime également que plus d'espaces de stationnement seraient ainsi créés. On sait que le centre-ville est aux prises avec des besoins criants à ce chapitre. 

Deuxième étude 

Ce n'est pas la première fois que Paquin Recherche est mandatée par l'administration municipale dans un dossier du genre. 

Promotion Saguenay lui a versé 80 000 $ en 2005 pour la réalisation d'une étude. 

Un rapport de 300 pages intitulé « Potentiel de marché et de localisation des artères commerciales traditionnelles de la grande ville » a été déposé un an plus tard. 

Le rapport Paquin identifiait les neuf centres-ville de Saguenay et fournissait des suggestions précises pour dynamiser chacun des secteurs névralgiques de la capitale régionale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer