Rencontre positive pour la bibliothèque d'Arvida

Les plans d'architectes de la future bibliothèque d'Arvida,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Les plans d'architectes de la future bibliothèque d'Arvida, dessinés à partir de photos d'époque.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le conseiller municipal d'Arvida, Carl Dufour, sort satisfait d'une rencontre qu'il a eue avec le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Luc Fortin, la semaine dernière.

Accompagné du député de Jonquière et chef intérimaire du Parti québécois, Sylvain Gaudreault, l'échevin Dufour s'est rendu à l'Assemblée nationale pour discuter de plusieurs dossiers concernant le centre-ville de son secteur, particulièrement la rénovation de la bibliothèque d'Arvida.

Le projet a pour but de rénover la bibliothèque en redonnant à l'immeuble son cachet d'antan. Les plans de l'édifice aux pignons blancs ont été dessinés en 1944 par la firme Feterstonhaugh et Durnford Architects. La rénovation du bâtiment, où un marché a déjà eu pignon sur rue, est évaluée à 5,2 millions $. Le MCCQ a été sollicité à auteur de 1,7 million $. Il s'agit de la dernière part du budget à boucler.

«Je lui ai fait part du fait que les gens du secteur commençaient à trouver ça long. Il a écouté beaucoup et il a compris. Il trouve le projet très intéressant et j'ai été très surpris de son ouverture. J'ai été très bien accueilli», relate Carl Dufour.

Le conseiller a bon espoir que le gouvernement confirmera sa participation au projet au cours des prochaines semaines. Le ministre Luc Fortin devrait être de passage dans la région cet été en lien avec d'autres dossiers. Une annonce officielle pour la bibliothèque en marge de cette visite ne serait donc pas étonnante. 

Appel d'offres

En attendant, la Ville poursuit ses démarches en vue de la réalisation des travaux. Un appel d'offres sera lancé prochainement pour le contrat de démolition des cloisons intérieures de l'étage supérieur et du plafond. Au départ, le projet de rénovation ne devait inclure que la partie occupée par la bibliothèque, mais la portion de l'édifice qui abrite le commerce Sports Davis sera récupérée. C'est pour cette raison que les coûts sont supérieurs à ceux annoncés au départ. Tout indique que Sports Davis élira domicile ailleurs au Carré Davis. 

«On a confirmé au ministère notre intention d'occuper tout le rez-de-chaussée et on lui a donné l'assurance que les heures d'ouverture seront revues à la hausse quand le bâtiment rouvrira ses portes», partage Carl Dufour. 

Palace et Unesco

Carl Dufour a également discuté de la rénovation du Théâtre Palace Arvida avec le ministre de la Culture et des Communications, un dossier qui, selon lui, sent très bon. 

«J'ai mentionné que c'était impératif que le Palace soit rouvert. Il était très au courant», a-t-il rapporté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer