Les faits divers en bref

Un incendie déclenché par un mégot de cigarette... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Un incendie déclenché par un mégot de cigarette a forcé l'évacuation du Château Dubuc, à Chicoutimi, vendredi vers 20h.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un mégot cause un incendie

Un incendie déclenché par un mégot de cigarette a forcé l'évacuation du Château Dubuc, à Chicoutimi, vendredi vers 20h. À leur arrivée sur les lieux, les premiers répondants n'ont pris aucune chance et ont procédé à l'évacuation des cinq étages de la résidence pour personnes âgées. Ils ont ensuite recherché le foyer de l'incendie qui se trouvait finalement dans une poubelle. «L'extinction a été effectuée rapidement. Il n'y a pas eu de dégâts. Nos équipes ont procédé à la ventilation et tous les logements de l'édifice ont été visités avant de permettre aux personnes de réintégrer leur logis», a expliqué Miguel Gagnon, chef aux opérations pour le service des incendies de Saguenay.

Femme blessée sérieusement

Une dame de 38 ans a subi des blessures importantes lors d'une collision survenue sur le rang Saint-Joseph Sud, à Girardville, vendredi, mais sa vie n'est pas en danger. L'autre conducteur impliqué a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies, délit de fuite et conduite dangereuse ayant causé des lésions.

Une manoeuvre de dépassement illégale est en cause dans cette affaire. Les deux véhicules circulaient dans le même sens. Le second automobiliste a décidé de dépasser celui qui le précédait, dans un secteur où la ligne double est continue.

C'est au moment où la conductrice a tourné à gauche, à l'intersection de la route Pierre-Doucet, qu'elle a été percutée de plein fouet. Il était 17h30.

«Les deux personnes qui prenaient place à bord du véhicule fautif ont quitté les lieux à pied. Quelques instants plus tard, le conducteur est revenu sur place. Il a été arrêté et transporté au centre hospitalier pour des blessures mineures. Une prise de sang a aussi été effectuée afin de vérifier son taux d'alcoolémie», a indiqué la porte-parole de la Sûreté du Québec, la sergente Marie-Josée Ouellet.

L'homme de 22 ans devra faire face à la justice. Dans les circonstances, un reconstitutionniste de collision a été dépêché sur place pour procéder à l'analyse de la scène. La route a été fermée plusieurs heures.

Individu récalcitrant

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay ont dû user de persuasion, vendredi après-midi, pour parvenir à maîtriser un homme qui ne respectait pas ses conditions de remise en liberté. Les forces de l'ordre ont été appelées à se rendre à la Maison de transition de la rue Bossé pour cueillir l'individu. Ce dernier ne voulait pas coopérer. Après de longues minutes, il a accepté de se faire conduire au poste de police pour y passer la nuit. Il sera possiblement transféré à la prison de Roberval. Quatre agents et un superviseur ont pris part à l'intervention.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer