Le souper dans les rues lance les festivités

Plus de 1000 personnes ont participer au souper... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Plus de 1000 personnes ont participer au souper dans les rues, vendredi. La tourtière était à l'honneur.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Ça sentait la bonne tourtière, à Saint-Honoré, vendredi. Plus de 1000 convives ont dégusté le succulent plat régional lors du souper dans les rues qui marquait l'ouverture officielle de Saint-Honoré dans l'Vent. Les rayons du soleil et la chaleur ont permis aux gens de passer une superbe soirée.

Soleil et beau temps étaient au rendez-vous, vendredi,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Soleil et beau temps étaient au rendez-vous, vendredi, à l'occasion de l'ouverture du festival, qui en est à sa 18e édition.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Brigitte Bussière, directrice générale de Saint-Honoré dans l'Vent... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.1

Agrandir

Brigitte Bussière, directrice générale de Saint-Honoré dans l'Vent s'attend à ce que quelque 22 000 festivaliers passent faire leur tour au festival ce week-end.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Ceci mettait la table pour le présent week-end d'activités. Des dizaines et des dizaines de cerfs-volants s'empareront du ciel de l'endroit, jusqu'à dimanche.

Il y a deux ans, la municipalité et l'organisation de l'événement ont innové en déplaçant les activités habituelles de la Saint-Jean pour la soirée d'ouverture du festival. «La réponse des gens est très bonne. C'est encore plus couru que l'an dernier. Même après 18 ans, il est important de bonifier notre programmation», a mentionné le maire, Bruno Tremblay.

«C'est pour ça que je travaille toute l'année! Nos invités internationaux vont faire des démonstrations avec leurs cerfs-volants. Les gens pourront en voir plusieurs modèles, tels des miniatures et des acrobatiques. Nous aurons des cerfs-volants de traction sur la piste ainsi que des modèles gonflables originaux», a commenté la directrice générale, Brigitte Bussières. Certains cerfs-volistes de la Belgique, de la France, des États-Unis et du Canada étaient déjà sur place, vendredi.

L'organisation met le paquet pour attirer les familles et propose de multiples activités sur les terrains de l'aéroport. «Depuis que nous avons compris à quel point les parents aiment venir chez nous parce que c'est zen et agréable, nous avons commencé à offrir des activités plus ciblées.»

Quelque 22 000 personnes sont attendues tout au long du week-end.

Subvention

Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 13 250$ au festival, qui en est à sa 18e année. «Les festivals et événements, dont les retombées ont une portée considérable sur notre économie, jouent un rôle important dans la création et le maintien de nombreux emplois», a fait savoir la ministre du Tourisme, Julie Boulet. Elle a insisté sur le fait que Saint-Honoré dans l'Vent est un événement unique en son genre, au Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer