Le monstre du lac Ha! Ha! dompté

Plusieurs cyclistes ont relevé le défi que représentait... (Photo Le Quotidien, Stéphane Bégin)

Agrandir

Plusieurs cyclistes ont relevé le défi que représentait la montée du lac Ha! Ha!. Certains ont zigzagué, d'autres ont sué un coup et quelques-uns ont dû mettre le pied à terre. Au final, moins d'une cinquantaine ont été contraints à l'autobus de fin de peloton.

Photo Le Quotidien, Stéphane Bégin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les quelque 300 cyclistes ont fait mentir Pierre Lavoie. Plusieurs des participants de la huitième édition du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) ont réussi à grimper les deux monstres du lac Ha! Ha! , ces côtes de 14 et 17 pour cent de dénivelé.

Est-ce que la promesse de Pierre Lavoie de payer une bière à tous ceux qui parviendraient au sommet en pédalant directement a eu un effet? Est-ce que quelques-uns y ont vu là un défi supplémentaire?

Difficile à dire, mais les craintes du grand manitou du GDPL ne se sont pas réalisés. Sans dire que la montée a été facile, il faut croire qu'elle fut moins compliquée que certains y croyaient.

Quelques cyclistes y ont tout de même bavé leur vie, d'autres ont rallié les deux montagnes de 1,7 kilomètre de longueur en fournissant un effort considérable, mais en arrivant au sommet en ligne droite.

Il faut tout de même dire que la première véritable étape du GDPL s'annonçait assez difficile. Partis de La Baie, les cyclistes de bon niveau ont avalé environ 45 kilomètres d'asphalte, de faux plat montant et de diverses ascensions jusqu'au camping du lac Ha! Ha!

C'est à partir de là que la véritable surprise les attendait.

Les cyclistes ont réussi la première montée en grand nombre. Ils ont pu avoir un aperçu de ce qui les attendait un peu plus loin, car moins de deux kilomètres après, ils ont vu la véritable ascension qu'ils auraient à conquérir.

Et ils l'ont fait. Certains ont zigzagué, d'autres en ont sué un coup et quelques-uns ont dû mettre le pied à terre. Moins d'une cinquantaine ont été contraints à l'autobus de fin de peloton.

«C'est très difficile. Je vais finir de la monter (à côté du vélo) cette ... côte, mais tu peux être certain que je vais me rendre à Baie-Saint-Paul», a lancé Lucie Giguère.

Cette femme en est à sa deuxième participation au GDPL. L'an dernier, elle avait perdu plus de 150 livres afin de relever ce défi.

Et une année plus tard, elle s'attaque à l'étape la plus difficile de toute l'histoire de l'événement. Oui, elle a mis le pied à terre, mais uniquement dans la deuxième montée.

L'ancienne gloire des Saguenéens de Chicoutimi et du Canadien de Montréal, Guy Carbonneau, avoue que l'ascension des deux montées n'a pas été de tout repos.

«La pause entre les deux était trop courte», a-t-il imagé.

Plusieurs autres cyclistes ont atteint le sommet avec le sourire du devoir accompli, d'autres ont fait la grimace en montant et de nombreux participants ne pouvaient tout simplement pas s'exprimer en raison de l'effort demandé.

«Est-ce que c'est vraiment la fin de cette côte? Est-ce qu'il y en a d'autres comme ça à venir?», a demandé une cycliste, qui souhaitait que le calvaire s'achève.

Mais tous ces braves n'étaient pas seuls au sommet de la côte du lac Ha! Ha! Environ 100 personnes, la plupart des amoureux du vélo et du sport, étaient postées là-haut depuis plus de deux heures afin de les encourager à ne pas abandonner!

Le Dr Dominic Gagnon a remis un chèque... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Le Dr Dominic Gagnon a remis un chèque de 25 170$ devant des élèves en délire.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

25 170$ pour l'école Sainte-Thérèse

Déjà galvanisée par son titre d'école coup de coeur en vue de la Grande récompense, l'École primaire Sainte-Thérèse de La Baie a reçu une autre poussée, jeudi. Parrain de l'établissement scolaire dans le cadre du Grand défi, le Dr Dominic Gagnon a remis un chèque de 25 170$ devant des élèves en délire. Normalement, une école parrainée reçoit en moyenne entre 3000 et 5000$. L'école Sainte-Thérèse a été sélectionnée école coup de coeur grâce au projet des «cubes intergénérationnels», auquel les jeunes ont activement participé. Chaque lundi, les jeunes mousses ont marché avec les membres du Cube de marche de La Baie. «Les partenaires locaux ont vraiment soutenu cette cause et y ont cru, a mentionné le Dr Dominic Gagnon. Les saines habitudes de vie, ça touche tout le monde et on est tous concernés par ça. C'est incroyable de voir l'énergie qui se dégage de ces enfants.»

Ce qu'ils ont dit

Pierre Lavoie

«Un jour, les maladies héréditaires orphelines vont prendre plus de place dans un système de santé qui est actuellement préoccupé à guérir des maladies liées à nos comportements. C'est le sens du Grand défi. On doit corriger un problème dans la santé et je pense que le message commence à passer.»

Gaétan Barrette, ministre de la Santé

«C'est devenu un mouvement de société qui a de l'impact. Je vais dans les écoles et vous n'avez pas idée à quel point on réussit à transformer l'attitude, l'approche et l'intérêt de nos jeunes vers les saines habitudes de vie. J'ai des pressions intenables pour être du départ du 1000 km un jour. J'essaie, j'essaie et j'espère être avec vous dans une section du parcours bientôt.»

Jean Tremblay, maire de Saguenay

«Comme dans tout événement cycliste, la sécurité est la chose la plus importante et je demande aux cyclistes d'être prudents. Faites une petite prière avant de partir, ça ne fait jamais de tort!»

Claude Bouchard, entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan

«C'est la première fois que je participe au 1000 km et je me considère chanceux. Je me suis préparé en conséquence, mais je sais que physiquement, ça va être difficile. J'ai hâte de voir ce que ça va donner. Ça me fait beaucoup de kilomètres en peu de temps et je n'ai jamais vécu cette cadence, sauf que je ne suis sûrement pas le seul dans la même situation. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer