Musée de la Défense aérienne: des réponses à tout

Le colonel Darcy Molstad et le président du... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le colonel Darcy Molstad et le président du conseil d'administration du Musée de la Défense aérienne, Michel Belley, sont confiants que la 20e saison du musée sera excellente.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

William « Billy » Bishop était-il ce fameux as de la Première Guerre mondiale? Est-ce vraiment Arthur Roy Brown qui a descendu Manfred Von Richtofen, le redouté Baron Rouge? Y-a-t-il déjà eu des missiles nucléaires à la Base de Bagotville pendant la Guerre froide?

Voilà quelques-unes des huit questions que pose aux visiteurs la nouvelle exposition thématique du Musée de la Défense aérienne qui a rouvert ses portes il y a quelques jours.

Pour cette 20e saison, L'ombre de la médaille vise à mettre en lumière ce qui se cache derrière les héros, les récits et légendes, et les événements.

Ainsi, on se demandera également si le Spitfire est vraiment le seul avion qui a permis de remporter la Bataille d'Angleterre, si le CF-105 Arrow est l'avion parfait que tout le monde louage et pleure, si la Grande évasion est l'événement qu'a décrit Steeve McQueen dans son film des années 60, où sont les 22 pilotes canadiens qui ont participé à la guerre de Corée et « peut-on retrouver la légion perdue? »

Pas question ici de révéler les réponses que tout le monde trouvera en visitant l'exposition thématique. Et certaines de ces réponses ne manqueront pas de surprendre. Sceptique? Allons, un indice: il n'y avait pas de prisonniers américains à la Grande évasion... mais des Canadiens.

En dévoilant la thématique de 2016, le président du conseil d'administration du musée, Michel Belley, a rappelé que celle-ci s'ajoute à l'exposition permanente, à l'expérience interactive sous le chapiteau et au mémorial où sont exposées différentes générations d'aéronefs militaires.

Le musée est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h et la visite inclut un tour guidé de la base en autobus.

« C'est une chance unique pour la population en général de visiter une base militaire opérationnelle et de comprendre nos opérations quotidiennes, a mentionné le colonel Darcy Molstad. Notre musée est le seul musée québécois sur l'aviation militaire et le seul musée portant sur l'aviation francophone en Amérique du Nord. »

Pour le commandant de Bagotville, il fait partie du lien qui unit la population régionale à sa base et lui permet de mesurer l'ampleur de la force aérienne à travers l'Histoire.

Santé financière

Selon Michel Belley, le musée est en bonne santé financière grâce au support de Saguenay qui s'est engagée pour près de 100 000 $ sur une période de trois ans, celui de la base, et de différents ministères.

Cela se traduit également au chapitre de la fréquentation qui, selon M. Belley, est en progression constante, partant de 8000 visiteurs par année à 15 000 en 2015, la meilleure qu'a connue le musée.

La pointe touristique s'étend du 23 juin au 5 septembre. À l'automne s'ajoute la clientèle des bateaux de croisières.

Le commandant rend hommage à Gilles Lamontagne

Le commandant de la base de Bagotville et de la 3e escadre, le colonel Darcy Molstad, a rendu un vibrant hommage à Gilles Lamontagne, décédé mardi soir. Un hommage à l'homme politique, ancien maire de Québec, ministre de la Défense nationale et lieutenant-gouverneur du Québec, mais surtout au héros de guerre, pilote de la Deuxième Guerre mondiale.

« J'ai été très triste d'apprendre le décès de Gilles Lamontagne la nuit dernière. Il a été pilote de bombardier et fut fait prisonnier par les Allemands. Il a été un citoyen exemplaire qui a servi sa province et son pays avec distinction. Et je suis certain maintenant qu'il va devenir l'un de nos anges qui va veiller sur la base de Bagotville et son musée chargé de raconter son histoire », a dit le colonel Molstad, alors qu'il prenait la parole pour lancer la nouvelle saison touristique du Musée de la Défense aérienne, mercredi, en début d'après-midi. Normand Boivin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer