Karim Ouellet au Festival des vins

Le porte-parole du Festival des vins de Saguenay,... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le porte-parole du Festival des vins de Saguenay, Philippe Lapeyrie, estime qu'il s'agit d'une belle occasion pour la population de pouvoir déguster, à petit prix, des vins de grand cru, qui ne seraient pas accessibles autrement.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Festival des vins de Saguenay revient pour une dixième année consécutive, et pour l'édition 2016, les organisateurs ont choisi de faciliter la rencontre entre visiteurs et vignerons. Un aspect musical fait également son apparition pour la première fois.

Karim Ouellet, un auteur-compositeur-interprète québécois, prendra d'assaut la Boîte à vin pour clôturer le festival. «Il manquait un petit élément musical. Quand on regarde ce qui se passe avec le Festival jazz et blues, on se rend compte qu'il y a un grand intérêt pour ça dans la région», explique le porte-parole de l'événement, le chroniqueur de vin Philippe Lapeyrie.

Tout juste avant le spectacle, qui se déroulera le samedi soir, le plus grand «toast» de vin d'Alsace sera organisé.

D'ailleurs, la dixième édition du festival mettra à l'honneur l'alcool de cette région de France. Même si plusieurs artisans d'Alsace seront sur place, des vignerons du Languedoc, de la Gascogne ou encore de l'Italie participeront aussi à l'événement.

«Ce qu'on a compris avec les dernières années, c'est que les gens aiment beaucoup la présence de vignerons, les artisans du terroir, et des personnalités connues, comme Ève-Marie Lortie», ajoute M. Lapeyrie.

Le Québec ne sera pas laissé de côté pendant le festival. Des produits locaux, comme des fromages, accompagneront les différentes sortes d'alcool.

Plusieurs sommeliers reconnus mondialement seront sur place pour conseiller les festivaliers sur les vins à ne pas manquer. En tout, environ 350 produits seront présentés à la population saguenéenne. «Avant de faire le tour, il va falloir avoir un palais bionique!», estime le chroniqueur.

Par ailleurs, la Société de transport du Saguenay (STS) agira comme chauffeur désigné pour les trois jours du Festival des vins. Le forfait «Découvertes», offert au coût de 22$, inclut un aller-retour en autobus, pour s'assurer de la sécurité des festivaliers.

L'année passée, plus de 45 000 personnes avaient visité le site du festival. «On dit souvent que c'est le plus gros festival de vins du Québec. Mais je pense qu'on peut dire que c'est le plus gros de tout le Canada! Je ne pensais pas, il y a 10 ans, qu'on se rendrait à ce point», conclut le porte-parole.

Le Festival des vins se tiendra du 7 au 9 juillet

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer