Deux hommes retrouvés sains et saufs

Des policiers se sont rendus en forêt, mardi... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Des policiers se sont rendus en forêt, mardi matin, pour obtenir la version des deux hommes. Ils avaient déjà quitté pour Mashteuiatsh après avoir été retrouvés par Serge Ouellet.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Deux hommes de Mashteuiatsh égarés en forêt ont été retrouvés sains et saufs, mardi matin.

Serge Ouellet a retrouvé l'un d'entre eux à quelques kilomètres du lac Grosnick situé au km 24 d'une route forestière au nord de Saint-Thomas-Didyme. « Hier soir (lundi), j'ai entendu crier, mais je pensais que c'était quelqu'un qui cherchait son chien. Quand j'ai entendu aux nouvelles ce matin que deux hommes étaient recherchés, je suis parti et j'en ai retrouvé un. Il était pas mal fatigué », a raconté l'homme originaire de Québec.

L'autre homme avait retrouvé son chemin quand Serge Ouellet a conduit le rescapé au camp situé en bordure de la route forestière. « Je pense qu'ils ont eu problème d'essence », s'est contenté de répondre l'homme qui ne souhaitait pas trop parler au journaliste.

Des policiers, qui avaient amorcé des recherches lundi soir, se sont rendus sur place mardi matin pour obtenir la version des deux hommes, qui connaissaient par ailleurs très bien les environs.

Les hommes de 40 et 51 ans manquaient à l'appel depuis samedi. Sans nouvelles, la conjointe de l'un d'entre eux s'est rendue dimanche à leur camp, où elle a découvert le véhicule. Les quads n'étaient toutefois pas sur les lieux. Elle a alerté les policiers lundi.

« Ils sont probablement allés pêcher à un autre lac. Il y en a un qui s'est versé avec un quatre roue et il n'a pas été capable de le redémarrer. L'autre aurait eu des problèmes d'essence. C'est ce que nous avons comme information pour l'instant », a indiqué le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay.

Jeunes filles retracées

Les deux jeunes filles qui étaient portées disparues depuis dimanche à Mistissini ont été retrouvées saines et sauves. Dans un communiqué émis par la nation Crie de Mistissini, on peut lire que Talitha Shecapio et Sarah Shecapio ont été retrouvées lundi soir, vers 23 h, à une quarantaine de kilomètres de la réserve. Elles seraient parties en canot. Une battue avait été organisée sur la plage où elles avaient été aperçues la dernière fois et la Sûreté du Québec avait participé aux recherches.

Laure Gagnon-Tremblay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer