Pascal Pilote peut continuer

Pascal Pilote... (Photo tirée d'Internet)

Agrandir

Pascal Pilote

Photo tirée d'Internet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseiller municipal Pascal Pilote devrait être en mesure de poursuivre son travail à la table du conseil d'Alma.

Des membres du conseil municipal auraient demandé, dans les dernières heures, au maire Marc Asselin de suspendre l'élu en raison de ses présumés démêlés avec un homme d'affaires de la localité et en raison de ses responsabilités au sein d'un comité lié aux affaires commerciales.

Interrogé sur le sujet, le bureau du maire Marc Asselin dit n'avoir reçu aucune demande en ce sens.

«Les informations à l'effet que des conseillers municipaux aient demandé au maire de suspendre M. Pilote le temps des procédures sont fausses. M. Asselin n'a reçu aucune demande à cet effet», a expliqué Audrey-Claude Gaudreault, du bureau du maire d'Alma.

Cela signifie que Pascal Pilote peut poursuivre ses activités de conseiller municipal et peut demeurer au sein des comités sur lesquels il a été élu.

Pascal Pilote a été impliqué dans une altercation la semaine dernière en face de la Brasserie Mario-Tremblay, à Alma. Il aurait frappé un homme d'affaires de la ville, Steeve Boucher. Celui-ci a subi un traumatisme crânien.

M. Pilote a été interpellé par les agents de la Sûreté du Québec afin de donner sa version des faits dans cette affaire. Il a confirmé, en entrevue avec Le Quotidien, qu'il y avait eu une chicane avec un homme d'affaires d'Alma, mais qu'il n'y avait pas eu de voies de fait.

Le dossier a été transmis au bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) à la suite d'une plainte officielle de la victime à la police et une décision sera éventuellement prise afin de déterminer si des accusations seront déposées ou non.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer