Les frais de déplacement augmentent de 29%

Selon la porte-parole du CIUSSS régional, Joëlle Savard,... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Selon la porte-parole du CIUSSS régional, Joëlle Savard, plusieurs raisons expliquent la hausse de 29% des frais de déplacement, notamment les comités de sélection pour pourvoir aux postes découlant de la réorganisation, les consultations nécessaires entre les équipes et l'étendue du territoire.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

La création du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CIUSSS), le 1er avril 2015, n'aura pas permis de réaliser d'économies au chapitre des frais de transport, de repas et d'hébergement de ses 313 gestionnaires actifs.

L'enveloppe réservée à ce poste budgétaire a grimpé de 29% pour l'exercice 2015-2016, comparativement à ce qu'ont déboursé les établissements sous la houlette de l'Agence de la santé et des services sociaux l'année précédente. La situation est qualifiée de normale par la direction actuelle.

En 2014-2015, les 353 gestionnaires intermédiaires et hauts cadres, les directeurs et leurs adjoints, ainsi que les chefs de programmes et conseillers-cadres que comptait alors l'Agence ont réclamé à leurs employeurs une somme globale de 439 281$ en frais de déplacement et repas. Un an après la création du CIUSSS, cette note a grimpé de 29% pour s'établir à 566 743$. En 2014-2015, chaque gestionnaire a donc réclamé en moyenne un montant de 1244$ comparativement à 1810$ en 2015-2016.

En entrevue, Joëlle Savard, porte-parole du CIUSSS régional, a expliqué que plusieurs raisons expliquent cette hausse en cette première année de l'organisme. L'importante réorganisation qui a réuni sous une même entité les huit établissements de santé de la région en une seule a nécessité beaucoup de déplacements pour les comités de sélection afin de pourvoir aux postes découlant de la réorganisation. «Un autre facteur important a trait au fait que les nouveaux cadres ont dû faire la transition pour passer d'une gestion par organisation à une gestion par programme, ce qui a nécessité des consultations entre les équipes», explique-t-elle.

Outre ces activités nécessaires découlant de la réorganisation du système de santé régional, Mme Savard mentionne qu'avec près de 100 000 km carrés et 60 points de service disséminés d'un bout à l'autre, le Saguenay-Lac-Saint-Jean représente l'un des plus vastes territoires à couvrir. «Nous ne sommes pas vraiment surpris de faire face à cette croissance des frais de déplacement. Si c'était le contraire, ça démontrerait que les gestionnaires ne sont pas sur le terrain», explique-t-elle.

La direction du CIUSSS ne prévoit pas que la hausse des frais de déplacement découlant de la réorganisation sera appelée à connaître des croissances semblables dans le futur, puisque le CIUSSS entend privilégier une gestion responsable des frais de déplacement par l'utilisation de vidéoconférences ou téléconférences lors de rencontres régionales. Mme Savard ajoute qu'une nouvelle politique de déplacement favorisant le covoiturage a été adoptée pour permettre davantage d'économies.

Le CIUSSS gère annuellement un budget d'exploitation de 786 millions$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer