Boivin obtient les états financiers du Camping Jonquière

Le Camping Jonquière... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le Camping Jonquière

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

À quelques heures de la tenue, au Palais de justice de Chicoutimi, des audiences de la Commission d'accès à l'information pour entendre la requête de la conseillère Christine Boivin concernant la divulgation des états financiers du Camping Jonquière pour l'exercice 2015, les documents ont été rendus publics mardi.

En entrevue, Mme Boivin s'est dite satisfaite d'avoir obtenu gain de cause tout en déplorant que le Camping Jonquière ait décidé de rendre publics les documents à la toute vieille des audiences de la commission d'accès, soit plus d'un an après sa demande initiale déposée le 10 juin 2015. « Lorsque j'ai demandé les états financiers, c'était pour prendre une décision afin de décider d'investir une somme de 200 000 $ pour la construction de douze chalets au coût de 15 000 $ l'unité. Les faits démontrent que l'administration de Jean Tremblay manque de transparence. Il a étiré la sauce pour ne pas me remettre les états financiers. »

Elle ajoute que la décision de remettre les états financiers 2015 prouve qu'elle avait raison. Mercredi matin, elle entendait déposer devant la commission deux décisions jurisprudentielles du commissaire Jean Chartier concernant le Club de taekwondo de Charlesbourg et les clubs aquatiques de Charlesbourg et Excel obligeant la transmission des états financiers de ces organismes.

Mme Boivin estime qu'en retenant les états financiers, Saguenay a fait enclencher des processus judiciaires qui se traduisent par des dépenses inutiles des taxes des contribuables. « En tant qu'élue, je pense qu'il faut continuer d'être vigilant et ne pas baisser les bras même si on tente de nous bâillonner », affirme Mme Boivin.

40 000 $ d'amendes

Les états financiers dévoilés mardi indiquent que l'an dernier, le Camping a payé 40 631 $ en amendes et pénalités au cours de l'exercice 2015. Ces amendes sont reliées aux travaux de déboisement et dynamitage effectués sans autorisation en juin 2014 sur les rives du lac Kénogami, travaux qu'avait rapportés Le Progrès-Dimanche.

L'audit des états financiers préparé par Deloitte fait état de revenus totaux de 989 045 $ comparativement à des dépenses de 1 025 479 $ pour un déficit de 36 434 $. En 2014, les états financiers non audités faisaient état d'un surplus de 7370 $. Les revenus du camping et de la plage (506 325 $) ainsi que les activités de restauration et activités nautiques constituent les principales entrées de fonds de revenus autonomes.

Au chapitre des dépenses, la principale charge découle des salaires et charges sociales pour un montant de 434 137 $ . Les achats pour le restaurant et l'amortissement des immobilisations corporelles (environ 92 000 $) figurent au tableau. Le solde de la dette à long terme du camping est de 135 780 $. La valeur comptable nette du camping se situait à 1 214 342 $ constituée principalement des bâtiments (499 837 $) et du chemin d'accès et des aménagements (372 064 $).

L'administration Tremblay a dévoilé le contenu d'une lettre adressée le 1er octobre 2015 au président du Camping Jonquière, Raynald Harvey, par la vérificatrice Rina Zampieri, dans laquelle elle mentionne que le Camping n'avait pas l'obligation de faire vérifier ses états financiers au 31 décembre 2014, se conformant ainsi à la Loi des cités et villes en produisant des états financiers accompagnés d'un rapport de mission d'examen émis par la firme comptable. L'ex-vérificatrice justifie sa décision en argumentant que certains montants payés en 2014 ont été comptabilisés aux organismes alors qu'il s'agissait en réalité de montants versés pour de la livraison de biens et services.

Cette saga entre Mme Boivin et l'administration du Camping Jonquière et son directeur général, Richard Brabant, se poursuit puisqu'une requête en dommages et diffamation a été déposée à l'endroit de Mme Boivin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer