Parmi les destinations favorites

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean figure parmi les destinations préférées des...

Agrandir

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean figure parmi les destinations préférées des Québécois, selon un sondage de CAA-Québec.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

En cette période de faiblesse du huard, 58% des Québécois songent à prendre des vacances au Québec et le Saguenay-Lac-Saint-Jean figure parmi les destinations préférées avec la Capitale-Nationale et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, selon un sondage en ligne réalisé par CAA-Québec portant sur les intentions de vacances des Québécois.

Les destinations canadiennes et québécoises auront la cote cet été, selon ce sondage exclusif. Mis à part le Québec, ce sont l'Ontario, les Maritimes et l'Ouest canadien qui occupent le haut du pavé. De plus, la proportion des vacanciers désirant visiter nos voisins du Sud a chuté de plus de 10% depuis les deux dernières années, passant de 21 à 10%.

Cette année, près de la moitié (46%) des Québécois s'alloueront un budget de moins de 1000$ et 35% ne s'accorderont qu'une semaine et moins de vacances, une hausse de 6% par rapport à 2015. De plus, la traditionnelle pause de deux semaines sera adoptée par 31% des Québécois, un taux qui se situait à 38% en 2015. Il s'agit d'un écart significatif qui tend à corroborer la tendance d'une période de vacances moins longue. Exception à la règle, la génération Y entend bien profiter de la belle saison, puisque 23% des répondants âgés de 18 à 24 ans envisagent de prendre un mois et plus.

«Les voyageurs sont sensibles à la valeur du dollar canadien et modulent leurs habitudes en conséquence. Or, au moment d'effectuer ce sondage, celle-ci oscillait autour de 79¢ alors qu'elle était de 82¢ en 2015 et de 92¢ en 2014. L'impact est important et on comprend bien que certains optent davantage pour des destinations d'ici. Comme quoi plusieurs possibilités s'offrent aux vacanciers en période estivale et ceux-ci font d'autres choix», indique Angelina Miconiatis, directrice principale, produits voyages chez CAA-Québec.

L'auto grande première

Des prix à la pompe plus abordables, des destinations plus locales, pas surprenant que les vacanciers soient plus nombreux (71%) à vouloir utiliser l'auto pour se rendre à destination qu'ils ne l'étaient l'année dernière (68%). Cependant, seulement le quart d'entre eux feront inspecter leur véhicule avant de partir, une précaution pourtant bien essentielle.

«Peu de gens savent que les grandes chaleurs estivales épuisent et endommagent la batterie en moyenne 33% plus vite. De même, une vérification des fluides, plus particulièrement le liquide de refroidissement, peut nous sauver bien des tracas en cours de route» précise Jesse Caron, expert automobile chez CAA-Québec.

Assurance voyage

Fait étonnant, 13% des Québécois voyageront hors Québec sans assurance voyage. De ceux-ci, 24% sont des jeunes de 18 à 24 ans. «Même si une majorité de ceux qui voyagent sans assurance soins médicaux (65%) visiteront une autre province canadienne, les gens semblent oublier que nous ne sommes pas couverts dès que les frontières du Québec sont franchies. Les soins d'urgence pour une simple insolation en Ontario peuvent coûter 700$. Aux États-Unis, les frais d'hospitalisation correspondent parfois à des dizaines de milliers de dollars!», rappelle Suzanne Michaud, vice-présidente assurance chez CAA-Québec.

Ce sondage a été réalisé en ligne pour CAA-Québec par la firme Léger - Recherche Stratégie Conseil auprès de 1000 Québécois entre le 22 et le 28 avril dernier. Un sondage aléatoire de même taille mené auprès de la population québécoise comporte une marge d'erreur de plus ou moins 3,1%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer