Plus d'appuis et plus d'argent

Alexandre Cloutier a déposé mardi matin, à la... (La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Alexandre Cloutier a déposé mardi matin, à la permanence du Parti québécois, à Montréal, les signatures requises pour officialiser sa candidature à la chefferie.

La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

En moins de 36 heures, Alexandre Cloutier a amassé les 1500 signatures requises pour officialiser sa candidature à la chefferie.

Le député de Lac-Saint-Jean a déposé 2000 signatures, mardi, devenant ainsi le premier des quatre candidats annoncés à se soumettre à cette première étape. Et quelques heures après l'ouverture officielle du compte de chaque candidat, Alexandre Cloutier avait déjà récolté plus de 12 000$ en dons. Ce qui est bien plus que les sommes amassées l'an dernier, au même moment dans la campagne.

«L'an dernier, on a amassé les signatures en 45 jours. Et là, ça n'a pris que 36 heures. Il y a une importante mobilisation populaire dans la région, mais ailleurs également. On sentait cet appui à la dernière course, mais il est amplifié. Les gens qui étaient derrière moi sont encore là et plusieurs se sont ajoutés, dont des membres de l'ancienne équipe de Pierre Karl Péladeau. C'est cette équipe plus importante qui fait la différence», exprime Alexandre Cloutier.

Le plafond de dépenses pour chaque candidat, rappelons-le, est fixé à 200 000$, ce qui est deux fois moins que la somme déterminée à la dernière course à la direction du parti. Pierre Karl Péladeau avait d'ailleurs dépensé le maximum, soit 400 000$. La campagne d'Alexandre Cloutier avait coûté environ 80 000$. Pour cette nouvelle course, le député jeannois croit toutefois dépenser 100 000$.

«C'est à ça que je m'attends. Récolter autant de dons, ça ne m'inquiète pas. Les gens qui ont contribué la dernière fois y croyaient. Et ils y croient encore plus maintenant. Les gens sont au rendez-vous», constate le candidat qui avait récolté 30% des appuis lors de la dernière course.

Alexandre Cloutier est celui qui a obtenu l'appui du plus grand nombre de députés du parti. Mais sa consoeur dans Chicoutimi, Mireille Jean, n'a toujours pas donné son soutien au député de Lac-Saint-Jean. Cette dernière a plutôt invité les candidats à adopter sa position face à la question nationale, soit de s'ouvrir au fédéralisme renouvelé pour sortir la souveraineté du cul-de-sac.

Alexandre Cloutier ne compte pas modifier sa plateforme pour s'inspirer de cette stratégie. Il préfère s'en tenir à son plan qui vise à mettre sur pied, dès l'automne 2016, huit chantiers de travail pour définir le nouveau projet de pays. Après un an de travail, un vaste chantier «Questions&Réponses» sur l'indépendance du Québec sera lancé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer