Raymond Chabot lance un nouveau service

Emilio B. Imbriglio, président et chef de la... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond, Chabot, Grant, Thornton, et Éric Dufour, vive-président, région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont procédé au lancement du nouveau service de courtage entrepreneurial.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Devant le fait que dans un avenir prochain environ 200 000 entreprises ayant moins de 2 millions$ de chiffres d'affaires devront passer le flambeau, la direction de Raymond Chabot Grant Thornton lance un nouveau service de courtage destiné à favoriser la rencontre entre vendeurs et acheteurs potentiels.

À l'occasion d'une activité «5 à 7» tenue lundi au Club de golf de Chicoutimi en présence d'environ 80 invités, la direction de la firme comptable représentée par Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction, et Éric Dufour, vice-président Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont expliqué qu'en cette période d'engourdissement économique, il devient important de créer du mouvement afin de favoriser les transactions entre ceux qui veulent se départir de leur entreprise et ceux qui sont susceptibles de prendre la barre, peu importe qu'ils soient concurrents ou une personne possédant une expertise dans le domaine. «Le service qu'on offrira est dédié spécialement aux entreprises de moins de 20 employés qui représentent 80% du marché. Il s'agit d'un service d'accompagnement qui peut comprendre une phase de valorisation de l'entreprise avant la mise en vente ou encore la rendre la plus indépendante possible de son fondateur», explique M. Dufour.

L'objectif de Raymond Chabot est de créer un marché via un service de courtage personnalisé qui permettrait par exemple de créer une banque d'entreprises destinées à être vendues, d'approcher en toute discrétion certaines têtes dirigeantes pour vérifier leur intérêt à l'achat ou à la vente. On y inclut aussi l'organisation de visites, l'analyse des offres d'achat et les négociations.

M. Imbriglio mentionne que les services offerts comprennent un processus de qualification incluant le soutien à la définition des intentions du vendeur, la préparation à la vente, l'inscription sur une liste de diffusion et sur le nouveau site web, en ligne depuis lundi, ainsi que des services destinés à l'acheteur potentiel comme la détermination des objectifs lors d'une acquisition, la qualification comme prospect, etc.

Il ajoute que Raymond Chabot devrait être en mesure de recruter une partie de sa clientèle pour ce service de courtage à même ses 50 000 clients actuels. «L'objectif est de maximiser la propriété régionale de nos entreprises. Nos régions ont été bâties par des entrepreneurs. On a intérêt à forcer le marché pour que la propriété de leurs entreprises demeure régionale», renchérit M. Dufour.

Même si le nouveau service en est à ses débuts, M. Dufour mentionne que Raymond Chabot a déjà en banque une liste d'une soixantaine de candidats acquéreurs, des gens qui ont des fonds, mais qui surtout possèdent des compétences et de l'expertise pour prendre la tête d'entreprises déjà en opération.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer