L'église tombe sous le pic des démolisseurs

La démolition de l'église de Saint-David-de-Falardeau laisse un... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

La démolition de l'église de Saint-David-de-Falardeau laisse un vide immense chez les citoyens de cette localité.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

L'église de Saint-David-de-Falardeau ne fait plus partie du paysage de la petite localité.

L'église de Saint-David-de-Falardeau, construite en 1967, a été... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

L'église de Saint-David-de-Falardeau, construite en 1967, a été démolie au cours de la fin de semaine.

Photo tirée de Facebook

Le lieu de culte, qui ne passait pas inaperçu en raison de sa forme inhabituelle, a été démoli au cours du week-end.

Samedi, les paroissiens de l'endroit avaient le coeur gros lorsque ce bâtiment à l'architecture unique a commencé à être démantelé.

« Notre village n'aura plus la même allure avec ce grand vide dans son visage », écrivait Jean Tremblay, sur un groupe Facebook regroupant des actuels et des anciens de la municipalité. « Un village sans église, c'est un village qui s'éteint », s'exprimait Anna Thibeault. Sonia Tremblay rapportait « Je la trouvais laide l'église, à l'extérieur seulement. En dedans, elle avait quelque chose de vraiment unique, pis c'était notre église avec plein de souvenirs dedans. Le plus gros morceau de ce village. »

En décembre dernier, les paroissiens ont voté à 97 % pour la démolition de leur église, appuyant ainsi la recommandation du conseil de fabrique.

Fermé depuis juin 2014, l'endroit comportait plusieurs problèmes, dont la présence de fissures dans le toit ainsi que de la moisissure et de l'amiante. Le toit pouvait s'affaisser à tout moment.

Entrepreneur général, Serge Turcotte et ses hommes étaient responsables de l'opération de destruction.

« L'église commençait à être dangereuse. Le toit aurait pu s'affaisser à tout moment et ça aurait coûté trop cher de la réparer. Nous l'avons désamianté il y a deux semaines. Notre équipe était bien équipée pour procéder à la démolition. Avec des nacelles, nous avons commencé à partir du haut. Le terrain sera nettoyé d'ici la fin de la semaine », a affirmé M. Turcotte.

Centre communautaire

La localité compte aménager un centre communautaire sur les terrains de l'église. Le projet, dont le coût est estimé à 1,4 million de dollars, pourra accueillir 250 personnes. La messe y sera célébrée et les organismes communautaires pourront s'y installer.

Reconnaissance nationale

La «valeur patrimoniale supérieure» de l'église de Saint-David-de-Falardeau reposait sur son usage, son histoire, son style architectural unique, son contexte et son authenticité.

Samedi et dimanche, ils étaient nombreux à se recueillir près des décombres. Il s'agissait du troisième lieu de culte de la petite municipalité, qui faisait partie du Répertoire du patrimoine culturel du Québec. Implantée au coeur du noyau villageois de quelque 2600 âmes, elle laisse aujourd'hui un grand vide dans le paysage. Celle-ci occupait une position centrale et se démarquait par la qualité de son aménagement paysager qui contribuait à la mettre en valeur.

Le bâtiment a été dessiné en 1967 par les architectes Desgagnés et Côté de Chicoutimi. Avec ses lignes audacieuses et résolument modernes, elle était représentative du renouvellement de l'architecture religieuse adopté au début des années 1960 dans la région.

Plusieurs églises conçues pendant cette période ont acquis, en raison de leur architecture moderne et singulière, une reconnaissance nationale, dont celle de Saint-David-de-Falardeau.

Source: MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS ET MRC du Fjord-du-Saguenay (2014)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer