Leucan récolte 71 330 $

Mission accomplie pour les coprésidents d'honneur de l'événement,... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Mission accomplie pour les coprésidents d'honneur de l'événement, le Dr Jean-Benoît Bouchard et la conseillère Josée Néron, qui ont amassé une somme totalisant plus de 15 000$ pour Leucan.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Solidarité, fébrilité et sérénité étaient palpables, dimanche, au quai des croisières de La Baie.

Soixante-dix personnes ont mis leur tête à prix, en marge du 16e Défi têtes rasées, dont la conseillère municipale et chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron. Cette année, elle assurait la coprésidence d'honneur de l'activité, conjointement avec le pédiatre Jean-Benoît Bouchard. Une somme de 71 330 $ a été versée à l'organisme.

Émues, les yeux dans l'eau, impressionnées par le courage des volontaires et captivées par les différents témoignages, les quelque 500 personnes de l'assistance ont vécu des émotions intenses en regardant les paires de ciseaux s'agiter.

Et tous s'entendaient pour dire que ces braves personnes étaient encore plus belles, même avec leurs cheveux en moins. Un sentiment de légèreté envahissait les participants qui passaient à l'action. « Je suis encore belle », s'est exprimée la petite Émilie Gagnon, dont l'oncle Camil est décédé des suites du cancer. « C'est en partie pour lui que j'ai fait ça. »

Fébrile et émotive avant de monter sur scène, Josée Néron a porté la cause à bout de bras et a amassé plus de 10 400 $. « J'ai mis ma tête à prix, aujourd'hui ça se réalise. Le point final était de passer à l'action et je suis bien contente. Je suis maman de cinq enfants âgés de 20 à 28 ans. De voir des enfants qui souffrent et qui vivent de telles épreuves, ça vient me chercher », a lancé Mme Néron. Cette dernière a fait don de sa belle tignasse blonde.

« Ça nous fait comprendre tout ce que les gens ont à vivre quand ils embarquent dans un processus de guérison. La première étape est la perte de cheveux. J'ai la santé et la possibilité d'aider, alors c'est ce que je fais », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le pédiatre Jean-Benoît Bouchard prodigue des soins aux enfants frappés par la maladie. Il crée des liens profonds avec eux et leurs familles. Il tenait à apporter son grain de sel à l'édition de cette année. « Leucan soutient énormément nos patients, tant sur les plans psychologique, familial que financier. C'est important pour moi de supporter cet organisme », a commenté le Dr Bouchard qui a amassé 5000 $.

Cette année, la maladie a frappé 15 familles du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il s'agit du pire bilan de l'histoire de Leucan Saguenay-Lac-Saint-Jean. Six enfants sont décédés des suites d'un cancer en 10 mois. Trois de ces décès sont survenus en moins de 30 jours. Malgré ce bilan extrêmement difficile, le Défi têtes rasées 2016 a été l'une des plus belles éditions, aux dires de Jacques Tremblay, directeur de Leucan pour la région. « C'était sous le signe de l'émotion, mais aussi de l'espoir. On ne peut pas demander mieux. Nous sommes vraiment heureux. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer