Vols sans précédent à Jonquière et Lac-Kénogami

Jonquière a vécu une vague d'introductions par effraction sans précédent, au... (ARCHIVES, La Presse)

Agrandir

ARCHIVES, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Jonquière a vécu une vague d'introductions par effraction sans précédent, au cours de la dernière fin de semaine. Une dizaine d'endroits ont été visités par un ou des malfaiteurs. La Sécurité publique de Saguenay (SPS) a reçu 10 plaintes officielles seulement dans la journée de dimanche, ce qui laisse penser que les vandales ont sévi entre vendredi et dimanche matin.

«C'est une situation très inhabituelle. On reçoit parfois des appels pour vols et introductions par effraction, mais pas de cette ampleur-là», constate Bruno Cormier, porte-parole de la SPS.

Les malfaiteurs ont notamment visité des commerces des rues Saint-Dominique, Saint-Charles, Saint-David, Saint-Pierre et du boulevard Harvey. Des résidences ont également été ciblées, dont une sur la rue Saint-Dominique et une autre dans le secteur Lac-Kénogami. À quelques endroits, rien n'a été volé. Les systèmes d'alarme dans au moins trois commerces ont forcé le ou les criminels à fuir. Ces derniers ont toutefois réussi à dérober deux VTT, des outils, deux vélos de montagne et des bidons d'essence aux autres adresses.

Un jeune homme de 26 ans a été appréhendé par les policiers, au cours de la fin de semaine, en lien avec la vague de vols. Il a toutefois été relâché, explique M. Cormier.

«L'individu a été questionné et les policiers ont retrouvé des objets sur lui qui ne lui appartenait pas, dont un porte-feuille et un appareil photo. Ces objets ont été saisis. Il a cependant été libéré. L'enquête permettra de voir si ce dernier est lié à la vague d'introductions par effraction», explique le porte-parole.

Coïncidence, l'Association des parcs industriels de Jonquière tient mercredi une conférence de presse pour dévoiler son plan d'action pour contrer les vols et le vandalisme dans leur secteur. L'organisation fera le point sur ces crimes qui affectent plusieurs entreprises dans l'arrondissement jonquiérois.

«Ce sont des problèmes qui reviennent chaque année. Nos membres nous en font part continuellement. On a donc décidé de passer à l'action et les mesures seront annoncées en conférence de presse», précise Benoît Rochefort de l'Association, ajoutant que ces mesures seront dévoilées au point de presse qui se tiendra à 10 h chez l'entreprise FVJR, sur la rue de l'Énergie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer