Saguenay demande 3M $ pour le terrain de Charles-Gravel

Les installations actuelles n'ont pas été revues depuis... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les installations actuelles n'ont pas été revues depuis les jeux Timi en 1971.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Saguenay demande l'aide financière des paliers de gouvernement provincial et fédéral pour l'aménagement d'un terrain de football et de soccer synthétique et d'une piste d'athlétisme à l'école secondaire Charles-Gravel.

Réunis le 21 avril dernier, les membres du comité exécutif ont adopté une résolution visant à demander 1,5 million $ à Québec et le même montant à Ottawa. Au provincial, le premier ministre Couillard a été interpellé, de même que les députés de Dubuc et de Chicoutimi, Serge Simard et Mireille Jean.

Au fédéral, le député fédéral de Chicoutimi-Le Fjord, le libéral Denis Lemieux, a lui aussi été saisi du dossier, de même que le ministre d'Infrastructure et des Collectivités du Canada, Amarjeet Sohi, et son secrétaire, Pablo Rodriguez.

Dans son argumentaire, la Ville rappelle que l'école secondaire Charles-Gravel n'a pas subi de rénovation depuis les jeux Timi en 1971. L'exécutif, où sont prises toutes les décisions importantes concernant la Ville, estime que la piste est devenue dangereuse et que la tenue de compétitions sportives d'envergure demeure impossible. 

Programmes

L'administration municipale entend battre le fer pendant qu'il est chaud et profiter de la mise en place d'un nouveau programme fédéral destiné aux infrastructures municipales. Québec a aussi annoncé la création d'un programme d'infrastructures sportives pour aider les commissions scolaires et les municipalités à se doter d'équipements adéquats. 

L'école secondaire Charles-Gravel est la plus grosse polyvalente de la région. 

« Lors d'un point de presse tenu en octobre dernier, le député fédéral Denis Lemieux s'est engagé à mettre tout en oeuvre pour réaliser ce projet », est-il indiqué dans la résolution de la Ville. 

Les membres du comité exécutif recommandent également que le projet d'aménagement d'un terrain de football et de soccer synthétique soit considéré lors de l'élaboration du prochain plan triennal d'immobilisations de Saguenay. 

Le conseiller municipal responsable du secteur où se trouve l'école Charles-Gravel, Marc Pettersen, a demandé à plusieurs reprises que des sommes soient investies dans ce dossier. La candidate libérale lors des partielles d'avril dans Chicoutimi, Francyne T. Gobeil, en a fait l'un de ses principaux engagements électoraux. Le conseiller Pettersen avait d'ailleurs donné son appui à Mme Gobeil. Elle a toutefois perdu aux mains de la péquiste Mireille Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer