Stratégie numérique: accueillie à bras ouverts dans la région

Le maire de Roberval Guy Larouche.... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le maire de Roberval Guy Larouche.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Les élus et gens d'affaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean accueillent à bras ouverts l'annonce du nouveau Plan d'action en économie numérique du gouvernement Couillard. Pour les maires des municipalités rurales, le déploiement à venir est une bouffée d'air frais.

Dans les dernières années, des pas significatifs ont été franchis pour améliorer l'accessibilité à Internet aux citoyens des localités plus éloignées. Quant à la couverture cellulaire, celle-ci demeure déficiente et elle s'avère primordiale pour certains secteurs.

«Dans le petit parc, entre Hébertville et la jonction de la 175 dans le parc des Laurentides, il n'y a pratiquement pas de signal, affirme Jean-Pierre Boivin, préfet de la MRC Maria-Chapdelaine. C'est très faible à des endroits comme Lac-Bouchette, Hébertville, Saint-Thomas-Dydime ou Saint-Eugène. En 2016, nous devons être desservis à 100%.»

FQM

La région sera représentée par André Paradis au sein du Comité d'action sur l'accès aux technologies de l'information et de la communication (TIC) qui a été mis en place par la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

Le maire de Saint-Henri-de-Taillon et préfet de la MRC Lac-Saint-Jean Est entend défendre avec ardeur les intérêts de la population. «C'est une annonce importante pour nous. On se rappellera que la Conférence régionale des élus a déposé un projet régional pour la téléphonie cellulaire il y a deux ans. Nous étions prêts à faire feu, mais nous n'avons pas obtenu l'aide souhaitée de la part du fédéral donc le projet a été mis sur les tablettes. Avec ce nouveau programme, nous allons le relancer.»

UMQ

À l'Union des municipalités du Québec (UMQ), la nouvelle annoncée par Québec s'inscrit directement dans sa volonté de repenser et stimuler le développement économique des régions. «Les besoins sont criants dans la région et ça faisait longtemps que nous attendions cette annonce. Il faudra dresser le portrait de la situation et les besoins de chaque municipalité», souligne le maire de Roberval, Guy Larouche, membre de l'exécutif de l'UMQ.

Gens d'affaires

Le Québec a besoin d'une vision assortie de mesures ambitieuses pour entrer dans l'économie du 21e siècle, selon le Regroupement des chambres de commerce du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour le milieu des affaires, le plan créera un effet d'entraînement nécessaire pour le développement des connaissances et de l'utilisation des technologies numériques par les entreprises.

«En ce moment même, la région s'est mobilisée afin de mettre sur pied un comité numérique pour outiller les entreprises et institutions d'ici à entreprendre le virage numérique. Il est essentiel que le gouvernement puisse appuyer les initiatives régionales comme la nôtre», soulignent François Gagné et Keyven Ferland, coprésidents du Regroupement.

«Un enjeu économique majeur»

(Laura Lévesque) Les villages et territoires de la région qui n'ont toujours pas accès à Internet haute vitesse pourraient être bientôt branchés. Dans sa nouvelle stratégie numérique, dévoilée vendredi, le gouvernement de Philippe Couillard réserve 100 millions $ pour le déploiement d'infrastructures numériques à travers les régions du Québec. Ces investissements permettront d'améliorer la connectivité des ménages et des entreprises installées dans les zones éloignées.

«On ne parle pas d'un Internet de base, mais d'infrastructures numériques de haut niveau. Et ce sont surtout dans les régions et les sous-régions que les besoins se font sentir. C'est un enjeu économique majeur, d'ailleurs. Car ce service permet de garder ou d'attirer des entreprises en région éloignée», a commenté le député de Roberval, Philippe Couillard.

Quelques projets de couverture numérique avaient été lancés avant les dernières élections fédérales. Le gouvernement conservateur avait promis des sommes pour certains secteurs jeannois. Le changement de gouvernement a cependant mis fin au projet. Philippe Couillard a d'ailleurs laissé entendre qu'il souhaiterait arrimer l'aide provincial à celle prévue dans un programme du gouvernement Trudeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer