À titre posthume

Le policier Thierry Leroux reçoit la Médaille du dévouement

Thierry Leroux était à l'emploi du service de... (Archives courtoisie)

Agrandir

Thierry Leroux était à l'emploi du service de police de Lac-Simon lorsqu'il est décédé dans l'exercice de ses fonctions le 13 février.

Archives courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Deux hommes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont le policier Thierry Leroux mort en service le 13 février, ainsi que le citoyen Christian Germain, ont reçu une distinction lors d'une cérémonie présentée à l'occasion de la 10e Journée de reconnaissance policière, lundi, à Nicolet.

La famille Leroux a reçu à titre posthume la Médaille du dévouement de la part du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux.

Lors d'une intervention policière dans la communauté autochtone de Lac-Simon cet hiver, Thierry Leroux, âgé de 26 ans et résidant de La Baie, a été abattu par balles par un autochtone alors qu'il répondait à un appel pour une querelle. L'employé du service de police de Lac-Simon a succombé à ses blessures.

«Cet honneur ne comblera malheureusement pas ton absence et ne brisera pas la grande détresse qui nous habite actuellement. Mais cependant, aujourd'hui, Thierry, ton nom s'ajoute à tous ces héros qui ont contribué à bâtir le Québec et le Canada. Malgré la douleur qui nous ronge, nous sommes tous très fiers de notre héros, de notre Thierry», a exprimé son père, Michel Leroux, la voix brisée par l'émotion, au moment de l'hommage rendu à son fils.

«Nous en sommes tous conscients: le métier de policier est imprévisible, a réagi Martin Coiteux par voie de communiqué. Au cours d'une carrière, on peut être appelé à poser des gestes de courage, ou encore être témoin d'actes remarquables de citoyens. Il arrive parfois aussi, malheureusement, que des interventions aient des conséquences fatales. Au nom du gouvernement du Québec et de la population, je tiens à rendre hommage à tous les policiers et citoyens qui, par leur dévouement, contribuent à la sécurité des Québécois.»

Citation d'honneur

Le citoyen Christian Germain a reçu la Citation d'honneur pour un geste posé dans la nuit du 25 août sur la rivière Ashuapmushuan à Saint-Félicien. Le Félicinois avait soutenu une opération policière avec son bateau, en venant au secours d'un homme qui venait de se jeter du haut du pont Saint-Félicien.

Un policier était allé demander l'aide à M. Germain, qui a rapidement réagi. Les deux hommes avaient réussi à extirper l'individu en détresse des eaux de l'Ashuapmushuan avant que ce dernier se noie.

«Par un geste d'un altruisme remarquable, Christian Germain a contribué à sauver un jeune homme désespéré de la noyade», peut-on lire dans le communiqué.

Vingt-cinq décorations et Citations d'honneur ont été remises lors de la cérémonie de lundi. Depuis 1972, le gouvernement du Québec a octroyé 128 Croix de bravoure, 316 Médailles pour action méritoire, 188 Citations d'honneur et 34 Médailles du dévouement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer