Sur le siège du conducteur

Les élèves ont pu embarquer dans le camion... (Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les élèves ont pu embarquer dans le camion lourd pour voir de leurs yeux l'étendue des angles morts.

Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Les jeunes de l'École secondaire Jean-Gauthier d'Alma se sont mis à la place des conducteurs de camions lourds et des autobus scolaires, jeudi après-midi. Une activité de sensibilisation qui avait pour but de rappeler les dangers des points morts entourant les gros véhicules.

Les élèves ont pu s'asseoir derrière le volant d'un fardier pour constater qu'il est impossible de voir des piétons à plusieurs endroits. Des tapis rouges ont été apposés tout autour du camion, donnant ainsi l'étendue des points morts.

«On veut initier les jeunes sur les points morts. Mais on fait plus que leur expliquer, on veut qu'ils voient de leurs yeux. Ils vont ainsi prendre davantage conscience des angles morts. Car tant qu'on n'a pas vu, on n'est pas en mesure d'évaluer ce qu'est un angle mort pour un gros camion, à quel point les angles sont grands. Il y a beaucoup d'accidents causés par des points morts, notamment des cyclistes. On veut donc sensibiliser le grand public, pas seulement les jeunes», explique Hervé Tremblay, directeur du Contrôle routier pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, ajoutant que son équipe s'est également déplacée au dernier Salon 50 + d'Alma.

Cette activité de sensibilisation se tient dans le cadre de la campagne de sécurité initiée par le comité local de sécurité de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et les transporteurs scolaires du Lac-Saint-Jean-Est.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer