Offres de Graphic Packaging acceptées à l'unanimité

Environ 65 membres ont participé à l'assemblée générale... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Environ 65 membres ont participé à l'assemblée générale du syndicat mercredi soir.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les quelque 65 membres du Syndicat national des travailleurs et travailleuses de la cartonnerie Jonquière, réunis en assemblée générale mercredi soir, ont accepté à l'unanimité les offres de leur ancien employeur Graphic Packaging.

Le président de l'organisation, René Gélinas, ne pouvait cependant pas révéler les détails des ententes, qui sont confidentielles. Le dossier des indemnités de départ était notamment un sujet délicat. Plusieurs griefs, déposés après la fermeture de l'usine l'été dernier, ont été réglés, concernant par exemple des compensations financières qui n'avaient pas été payées pendant les 12 semaines prescrites.

«C'est un bon règlement et il faut maintenant s'assurer que les petits détails suivront», déclare M. Gélinas en entrevue téléphonique après la rencontre qui a duré près de deux heures et demie.

La moitié des membres était présente, alors que l'assemblée en attire normalement le tiers. La majorité des travailleurs a trouvé un nouvel emploi, même si le salaire n'est pas équivalent.

Le président syndical a toujours espoir de relancer la cartonnerie, même si un encan pour vendre les équipements a été tenu. «Depuis un mois, je ne travaille que sur ça. C'est sûr que plus le temps passe, plus c'est difficile de trouver un promoteur. On a rencontré beaucoup d'intervenants, sans succès. On continue de mettre énormément d'efforts quand même.»

Alors que les états financiers étaient aussi présentés, René Gélinas assure que cet aspect «est sous contrôle».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer