L'accès à Rio Tinto rendu plus difficile

Le Manoir du Saguenay de Rio Tinto Alcan.... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le Manoir du Saguenay de Rio Tinto Alcan.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Pour réaliser les travaux d'urgence de stabilisation des berges à la pointe Langevin, Rio Tinto devra obtenir l'accord de droit de passage de Dolbeau-Mistassini ou de Péribonka, ce qui risque d'être difficile.

« Si ça doit se réaliser dans la période du dégel, ça va être compliqué, car ça va mettre une pression énorme sur les routes. Ils ne pourront pas remplir beaucoup les camions, ça va être difficile à rentabiliser. Il faudra aussi que Rio Tinto obtienne l'accord des municipalités concernées », a mentionné le préfet Jean-Pierre Boivin, mercredi soir, lors de la séance publique de la MRC Maria-Chapdelaine.

Lors des derniers travaux effectués l'an dernier, Dolbeau-Mistassini avait refusé que des camions lourds circulent sur la route de Vauvert. Péribonka a intenté des recours judiciaires pour faire payer par Rio Tinto les bris qu'ils ont causés à la route menant à ce secteur de villégiature. Mercredi, le maire de Péribonka, Ghislain Goulet, ne s'est pas montré très ouvert.

Les élus sont inquiets pour la pointe Langevin. Le terrain s'est miné considérablement malgré que des travaux d'enrochement avaient été effectués par le passé.

Deux riverains ont aussi perdu une grande superficie de plages. Après la réalisation de travaux d'urgences, pour lesquels la compagnie attend les autorisations pour les effectuer, la MRC exige une étude pour trouver une solution permanente afin d'éviter que cette pointe disparaisse, car le canal semble se déplacer dangereusement vers la rive.

Autoroute Alma-La Baie

La MRC Maria-Chapdelaine demande au ministère des Transports de réaliser deux tronçons simultanés pour le prolongement de l'autoroute 70 Alma-La Baie. Une portion devra être construite vers Saint-Bruno et l'autre vers Alma.

Zoo sauvage

Les élus de la MRC Maria-Chapelaine veulent soutenir financièrement le Zoo sauvage de Saint-Félicien. Ils vont rencontrer l'organisation la semaine prochaine. « Nous allons attendre de voir leur demande. C'est certain que nous ne donnerons pas 1 M$ parce que ce n'est pas chez nous. On va regarder ça avec attention parce que notre secteur profite des retombées du site touristique », a répondu le préfet lorsque questionné sur le sujet.

Ferme expérimentale

Même si on ne craint pas que la ferme expérimentale de Normandin ferme, les maires de Maria-Chapdelaine ont adopté une résolution pour réclamer du gouvernement fédéral que les chercheurs qui vont prendre bientôt leur retraite soit remplacés. Une étude menée par l'UPA propose d'ajouter des éléments de recherche liés à l'agriculture nordique, ce qui pourrait créer de nouveaux emplois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer