Le tourisme a frôlé un record grâce à la neige

Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean dresse un bilan hivernal positif grâce aux... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean dresse un bilan hivernal positif grâce aux chutes de neige plus élevées dans la région qu'ailleurs au Québec, ce qui a attiré de nombreux motoneigistes, frôlant presque un record.

Le taux d'occupation saisonnier de l'hébergement commercial, à 35,5 %, est très près de celui de 2011 à 35,7 %, qui avait été le plus haut enregistré dans la région pour la période de décembre à mars.

Même si les précipitations ont été tardives, l'accumulation moyenne de 93 cm en février a stimulé l'intérêt des visiteurs, conjuguée à une campagne promotionnelle de 230 000 $ qui ciblait les marchés québécois de proximité et du Nord-Est américain. Soulignons que l'impact économique du produit motoneige est évalué à 100 M$ annuellement.

« Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est une destination hivernale de premier plan et elle le restera pour longtemps », assure le président de l'Association touristique régionale, Éric Larouche, par voie de communiqué. Il souligne cet « avantage concurrentiel » pour être solidement positionné dans la stratégie du gouvernement provincial de mise en valeur du tourisme hivernal.

Dans un sondage maison, la majorité des attractions affirment avoir connu des hausses de fréquentation. Notamment, le Parc national des Monts-Valins a surpassé sa « performance déjà exceptionnelle de l'année dernière », alors que l'hébergement sur le site est devenu insuffisant pour la demande. La station de ski du Mont-Édouard, qui a accueilli des touristes américains et ontariens, a aussi connu un hiver « très satisfaisant », avec un achalandage en hausse de 20 à 25 %.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer