Fermeture du juvénat Saint-Jean: les élus déçus

Le Juvénat de Dolbeau-Mistassini... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le Juvénat de Dolbeau-Mistassini

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les élus de Dolbeau-Mistassini sont déçus de l'annonce de la fermeture du Juvénat Saint-Jean. Ils espèrent que le projet d'école entrepreneuriale se concrétise.

« C'est triste d'en arriver à cette décision. On est surpris, mais pas totalement non plus. Nous avons travaillé sur le comité de survie, mais la baisse de la clientèle qui est aujourd'hui de moins de 85 élèves la rend impossible », a commenté le maire Richard Hébert, lundi, lors de la séance du conseil municipal.

Il espère que le projet d'école entrepreneuriale actuellement étudié se concrétisera. D'ailleurs, le premier ministre Philippe Couillard a indiqué que son gouvernement était prêt à soutenir cette initiative qui permettrait de développer de futurs entrepreneurs dans le domaine forestier. « C'est un projet porteur. On surveille de près les prochains développements. Si elle se met en place, il faudra voir également si la ville pourra en tirer des taxes. J'ai le goût de faire une boutade et dire que ça va prendre une intervention divine pour le sauver », a-t-il ajouté.

Richard Hébert a mentionné que les coûts de chauffage de cette grande école rendaient presque impossible sa rentabilité.

Rapport financier

Dolbeau-Mistassini a terminé l'année 2015 avec un surplus de 301 447 $. Ce qui porte l'excédent accumulé à 1,3 M$.

La municipalité a affiché des revenus de 23,3 M$ soit 1,1 M$ de plus de ce qui était prévu. Des apports supplémentaires en taxes municipales de 230 000 $, l'imposition de droits de 398 000 $ et d'autres revenus de 202 000 $ expliquent cette hausse.

Les dépenses ont été plus élevées de 569 352 $. L'hiver rigoureux a eu des répercussions sur les infrastructures d'eau et d'égout. Des travaux de 500 389 $ de plus que prévu ont dû être réalisés. Des bris à l'aréna ont fait gonfler les dépenses de 91 700 $.

L'endettement à long terme a baissé de 1 % pour atteindre 17,4 M$, ce qui représente une dette par habitant de 1211 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer