Un stage inoubliable en France

L'enseignant Dominic Simard s'est dit très heureux d'accompagner... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'enseignant Dominic Simard s'est dit très heureux d'accompagner cinq élèves du programme Protection et exploitation des territoires fauniques en France.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Des élèves du programme Protection et exploitation des territoires fauniques (PETF), dispensé au Centre de formation professionnelle (CFP) du Fjord, à La Baie, vivent actuellement une expérience hors du commun.

L'enseignant Dominic Simard.... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

L'enseignant Dominic Simard.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Cinq étudiants, accompagnés par l'enseignant Dominic Simard, effectuent un stage dans des parcs nationaux en France.

Il s'agit d'une première expérience à l'étranger pour le CFP du Fjord, où de nombreux ressortissants français viennent étudier chaque année. Mathieu Simard-Guy, Dannick Savard, Pierre Ross-Fortin, Jennifer Gravel et Andréanne Savard étaient très fébriles lorsque rencontrés à la veille de leur départ la semaine dernière. Avec raison, car force est d'admettre qu'il n'est pas donné à tous les futurs employés de ZEC ou agents de protection de la faune de vivre une expérience de travail en plein coeur du Parc national des Cévennes ou du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

« On va travailler au Parc national du Haut-Languedoc, en collaboration avec le Lycée André Pamiers. Un de nos élèves aura la chance de travailler avec la cellule ours de l'Office national de la faune sauvage dans les Pyrénées. C'est extrêmement dur d'obtenir ce genre de stage », fait valoir Dominic Simard. L'ex-employé de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a été embauché à titre de coordonnateur au développement international, premières nations et formation continue pour le programme Protection et exploitation des territoires fauniques. L'enseignant a pour mandat de faire rayonner la formation à l'international et de mettre en place certains partenariats avec des établissements étrangers. Au cours des deux dernières années, le CFP a déployé de grands efforts de recrutement pour PETF, notamment dans le sud de la France.

Travail et culture

Le groupe passera trois semaines chez nos cousins. L'expérience lui sera bénéfique en termes professionnels, mais également au plan social, humain et culturel. De surcroît, les jeunes finissants participeront à trois activités majeures pendant leur séjour en France. Ils seront des Festives de Toulouse, où ils animeront le stand du Québec et participeront au Salon chasse et pêche de la Maison familiale rurale (MFR) de Valrance, spécialisée dans les métiers de la chasse et de la nature. Enfin, ils prendront part à une randonnée dans les Pyrénées.

Plusieurs partenaires ont permis aux élèves du CFP du Fjord de s'envoler vers l'Europe. Une subvention accordée par le programme Éducation internationale a permis de défrayer les coûts des billets d'avion, mais les jeunes ont dû organiser une activité-bénéfice pour financer le voyage. Un souper a eu lieu le 23 avril, à l'école secondaire des Grandes-Marées.

Directeur adjoint du CFP du Fjord, Régis Lavoie signale que le centre s'inscrit à contre-courant de certains programmes de formation professionnelle confrontés à une baisse de clientèle. PETF accueille une quarantaine d'élèves annuellement sur deux cohortes, l'une débutant en janvier et l'autre en août. Le stage en France marquera de belle façon la fin du parcours des cinq jeunes impliqués, lesquels font partie d'un groupe de 25 finissants qui obtiendront leur diplôme en mai.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer